spot_img
spot_img

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Publié le : 

Publié le : 

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l’ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement (PND) et le Plan de stabilisation et de développement (PA-SD) en 2023 se sont exécutés dans un contexte difficile. Ce 23 mai 2024, à Ouagadougou, lors d’une conférence de presse, le conseil a félicité le gouvernement de la Transition, pour les performances enregistrées. 

Par Nicolas Bazié 

«Résilience et intelligence » sont les qualités qui ont guidé les autorités de la Transition dans l’atteinte des objectifs de développement en 2023. 

C’est en substance ce que déclarent les responsables du Conseil national des organisations de la société civile. Selon eux, cela a permis au Burkina de « tenir la tête hors de l’eau avec dignité et détermination». 

Ils font noter que le pays a réalisé un taux de croissance du PIB réel de 3, 6 % en 2023, contre 1, 8 % en 2022 du fait de la croissance de la valeur ajoutée des secteurs tertiaire (4, 9 %) secondaire (3, 7 %) et primaire (1, 8 %).

L’inflation, d’après eux, est maîtrisée à 0, 7 % en moyenne annuelle en 2023 contre 14, 1% en 2022. À cela s’ajoutent les recettes budgétaires qui enregistreraient au 31 décembre 2023 une hausse de 10, 4 % comparativement à fin décembre 2022. 

« Les dépenses ont connu une hausse de 11, 5 %», dit Mathieu Bilgo, secrétaire national en charge de la logistique et des finances du conseil, poursuivant que «  l’encours total de la dette publique est ressorti à 7655, 3 milliards de francs Cfa au 31 décembre 2023, contre 6737, 2 milliards de francs Cfa au 31 décembre 2022 soit une hausse de 13, 6 %». 

Mathieu Bilgo, secrétaire national en charge de la logistique et des finances du conseil
Mathieu Bilgo, secrétaire national en charge de la logistique et des finances du conseil

Dans le domaine de l’amélioration de la production végétale, M. Bilgo et ses collègues ont salué « les efforts au cours de l’année 2023 qui ont permis le développement de la production agricole sous maîtrise d’eau avec des aménagements importants de bas-fonds de périmètres irrigués et l’amélioration de l’accès des ménages aux intrants et équipements de qualité». 

Dans le domaine de la réponse humanitaire, Mathieu Bilgo note que « le taux moyen d’exécution physique est de 86, 16 % pour une exécution financière de 75, 47 % et les avancées majeures portent sur l’amélioration des actions de soutien au retour volontaire des personnes déplacées internes dans leurs zones d’origine». 

Cependant, la société civile recommande au gouvernement de faire de l’accès des populations aux services sociaux de base : santé, éducation alimentation, eau et assainissement des kalachnikov pour la paix et le développement en la priorisant dans les allocations budgétaires et dans le plan de stabilisation et de développement au-delà de la réponse à la crise humanitaire. 

Elle encourage aussi, « le gouvernement à opérationnaliser la feuille de route nationale en vue de la transformation du système alimentaire pour soutenir l’agenda 2030». 

Le secrétaire national chargé de la logistique et des finances du conseil conclut qu’ils restent convaincus que « sans la paix, aucun développement durable n’est possible et sans le développement il n’y a pas de paix».  

Ainsi, les responsables du Conseil national «exhortent le gouvernement à engager des démarches pour la recherche d’un consensus national autour des réformes. Ce consensus pourra renforcer la stabilité sociale et contribuer à réduire les divisions et les tensions». « Il faut travailler à l’unité nationale», font-ils savoir. 

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Médias: BF1 annonce l’arrêt de «7 infos» et «Presse Écho» pour des vacances

La chaîne de télévision privée burkinabè BF 1 a annoncé ce dimanche 23 juin l’arrêt de deux émissions phares pour des raisons de «vacances». Par...

Route Tougan-Toma : Et de deux pour l’opération de  nettoyage !

La population de Tougan, dans la région de la Boucle du Mouhoun, a effectué, ce samedi 22 juin 2024, des travaux de déblayage sur...

Unique & One School : Un lycée moderne destiné à la formation des leaders de demain

L’établissement Unique & One School, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2022-2023 et situé dans la commune de Saaba, s’est ouvert au grand public, ce...

Journée nationale de l’arbre 2024 : Plus de 2000 plants mis en terre à Bobo-Dioulasso

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem, a procédé, ce samedi 22 juin 2024 à Dinderesso non loin de Bobo-Dioulasso, au lancement officiel de la...

Burkina/Football : bientôt un siège pour la Fédération

La Fédération burkinabè de football (FBF) a procédé, ce 22 juin 2024 à Ouagadougou, à la pose de la première pierre de son siège.  Par...
spot_img

Autres articles

Médias: BF1 annonce l’arrêt de «7 infos» et «Presse Écho» pour des vacances

La chaîne de télévision privée burkinabè BF 1 a annoncé ce dimanche 23 juin l’arrêt de deux émissions phares pour des raisons de «vacances». Par...

Route Tougan-Toma : Et de deux pour l’opération de  nettoyage !

La population de Tougan, dans la région de la Boucle du Mouhoun, a effectué, ce samedi 22 juin 2024, des travaux de déblayage sur...

Unique & One School : Un lycée moderne destiné à la formation des leaders de demain

L’établissement Unique & One School, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2022-2023 et situé dans la commune de Saaba, s’est ouvert au grand public, ce...

Journée nationale de l’arbre 2024 : Plus de 2000 plants mis en terre à Bobo-Dioulasso

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem, a procédé, ce samedi 22 juin 2024 à Dinderesso non loin de Bobo-Dioulasso, au lancement officiel de la...

Burkina/Football : bientôt un siège pour la Fédération

La Fédération burkinabè de football (FBF) a procédé, ce 22 juin 2024 à Ouagadougou, à la pose de la première pierre de son siège.  Par...