spot_img
spot_img

Burkina : plus de 1 000 personnes décédées par accidents de la route en 2022

Publié le : 

Publié le : 

Le Burkina Faso a enregistré 24 686 cas d’accidents de la route en 2022 dont 15 384 blessés et 1 150 décès, selon les chiffres communiqués par l’Office national de la sécurité routière (ONASER) ce vendredi 17 novembre 2023 à Ouagadougou.

Par Daouda Kiekieta

La route a fait 1 150 morts et 15 384 blessés en 2022 au Burkina Faso, sur un total de 24 686 cas d’accidents. C’est ce qui ressort des statistiques des accidents rendues publiques ce vendredi par l’Office national de la sécurité routière (ONASER). 

Ainsi le nombre d’accidents de circulation est en baisse de 2% par rapport à l’année 2021 où le nombre total était de  25 118 cas.

Pour les cas de blessés, ils sont en hausse de 0,28% par rapport à l’année antérieure. Au chapitre des tués, on note une baisse de 10% par rapport à 2021.

L’excès de vitesse, l’imprudence dans la circulation, l’usage du téléphone en circulation surtout dans les grandes villes, le non-respect des feux tricolores et les installations anarchiques au bord des voies sont entre autres les causes des accidents, a indiqué le directeur général de l’ONASER, Evariste Meda. 

Burkina accidents 2022 décès
Le directeur général de l’ONASER, Evariste Meda

Les jeunes âgés de 5 à 29 ans sont les plus touchés

Les régions du Centre, des Hauts-Bassins, du Centre-Ouest, du Nord et des Cascades enregistrent les pourcentages les plus élevés d’accidents avec respectivement 62%, 13%, 4%, 3% et 2% des cas des accidents constatés en 2022.

« Ouagadougou et Bobo-Dioulasso tiennent la tête parce que ce sont ces deux villes qui regorgent plus de véhicules de deux et de quatre roues. Plus, on a de véhicules en circulation, plus le risque de survenu d’accident est très élevé », explique Aboubacar Fofana, directeur des systèmes d’information de l’ONASER.

A en croire, Aboubacar Fofana, la majeure partie des accidents mortels se sont produits au niveau des intersections, des feux tricolores à des heures tardives ou au petit matin. La majeure partie des personnes victimes d’accident sont des jeunes dont l’âge est compris entre 5 et 29 ans. 

En outre, sur 100 accidents qui se produisent en campagne, 26 meurent, 106 se blessent et une personne décède par jour de suite d’un accident de la circulation routière en campagne. En ville, on enregistre 4 tués, 60 blessés et  100 accidents constatés.

Burkina accidents 2022 décès
Aboubacar Fofana, directeur des systèmes d’information de l’ONASER

Ainsi, les accidents sont plus nombreux en ville que hors de l’agglomération (campagne) et ceux d’en ville sont moins mortels, détaille Aboubacar Fofana, qui ajoute que les données ont été collectées en étroite collaboration avec la police et la gendarmerie. 

Une baisse continue des cas d’accidents

Au premier semestre de 2023, 11 717 accidents ont été constatés contre 12 772 accidents à la même période de 2022 soit une baisse de 8%.

Sur le nombre des accidents constatés, on dénombre 7 335 personnes blessées contre 8 285 personnes blessées au premier semestre 2022 soit une baisse de 11%.

Burkina accidents 2022 décès
Un cas d’accident mortel

Des actions de sensibilisation 

Dans sa mission de promotion de la sécurité routière et de contribuer à l’amélioration des conditions d’exploitation du patrimoine routier et à la fluidité du trafic routier, l’ONASER mène plusieurs activités de sensibilisation, selon les premiers responsables.

Dans ce sens, la Semaine de la sécurité routière se tient chaque année au Burkina Faso où des actions de sensibilisation sont menées sur le port du casque et le respect du code de la route.

« Il y a des émissions radiophoniques et télévisuelles sur la sécurité routière, la formation des acteurs majeurs de la sécurité routière comme les associations et les volontaires adjoints de sécurité (VADS) » souligne Nina Soma, directrice de la planification à l’ONASER.

A cela s’ajoute l’introduction en cours du code de la route dans les curricula de l’enseignement primaire et secondaire sur toute l’étendue du territoire. « Un travail est fait au niveau du ministère de l’Education nationale pour introduire le code de la route dans les curricula d’enseignement », soutient le directeur général de l’ONASER, Evariste Meda.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Politique: MDA suspend son représentant actuel à l’ALT de toutes ses instances

Le Bureau exécutif national (BEN) du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé ce vendredi 12 juillet 2024 dans un communiqué la...

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

Musique: Kindiss tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière

Le monde de la musique burkinabè est en deuil. Il pleure la disparition de l’artiste chanteur Issa Kinda alias Kindiss. Le roi du «binon»...

Football: Oumarou Sawadogo prochain président de la FBF?

Le colonel major à la retraite, candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé ce vendredi 12 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...
spot_img

Autres articles

Politique: MDA suspend son représentant actuel à l’ALT de toutes ses instances

Le Bureau exécutif national (BEN) du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé ce vendredi 12 juillet 2024 dans un communiqué la...

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

Musique: Kindiss tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière

Le monde de la musique burkinabè est en deuil. Il pleure la disparition de l’artiste chanteur Issa Kinda alias Kindiss. Le roi du «binon»...

Football: Oumarou Sawadogo prochain président de la FBF?

Le colonel major à la retraite, candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé ce vendredi 12 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...