spot_img
spot_img

Burkina : Reprise du train voyageur, « C’est bien, mais ce n’est pas arrivé » lance une commerçante à la gare ferroviaire de Ouagadougou

Publié le : 

Publié le : 

Une délégation gouvernementale du Burkina Faso a assisté ce vendredi 17 novembre 2023 à Ouagadougou à la reprise officielle du train voyageur. Ce nouveau départ a est accueilli avec enthousiasme au niveau des commerçants à la gare ferroviaire, mais ces derniers restent sur leur soif.

Par Daouda Kiekieta 

Il est environ 7h 50 mn à la gare ferroviaire de Ouagadougou. Le train passager siffle de nouveau au Burkina après plus de 3 ans d’arrêt dû à la fermeture des frontières pour des raisons de Covid-19. 

Tôt le matin du vendredi 17 novembre, un nouveau départ du train voyageur a été donné à la gare ferroviaire de Ouagadougou. A son bord, une délégation gouvernementale composée notamment du ministre des Transports, Roland Somda, du ministre du Commerce, Serge Poda, de la ministre de la Transition digitale, Aminata Zerbo et celui des Mines, Simon Pierre Boussim. 

Les membres et d’autres personnalités dont le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Maurice Konaté, rallieront la ville de Koudougou, située à environ 100 Km par train.

Burkina reprise officielle train
Maurice Konaté président de la délégation spéciale de Ouagadougou embarque pour Koudougou

« Avec l’avènement du MPSR2, les plus hautes autorités ont le cri de cœur de la population et instruction a été donnée de travailler à la reprise du train voyageur entre Ouagadougou et la Côte d’Ivoire. Nous avons entrepris les travaux préparatoires avec plusieurs échéances manquées mais le rendez-vous d’aujourd’hui matérialise le début de la mise en route du train voyageur » déclare le ministre burkinabè des Transports, Roland Somda avant d’embarquer 

Pas de destination Abidjan en Côte d’Ivoire

Cette reprise du train concerne pour le moment la ligne Ouagadougou-Bobo Dioulasso, faute d’accord des autorités ivoiriennes. 

Le ministre des Transports indique que les autorités ivoiriennes disent ne pas être prêtes pour la reprise du train voyageur au  « motif que l’infrastructure ferroviaire  ne serait pas dans un état acceptable pour permettre l’activité » selon une correspondance adressée au concessionnaire par la partie ivoirienne.

Burkina reprise officielle train
Le train voyageur vue de l’intérieur

Il ajoute que des discussions sont en cours entre les deux pays pour permettre la reprise effective sur la ligne Ouagadougou-Abidjan « dans les semaines à venir au grand bonheur des populations ».

Au niveau des bénéficiaires, notamment les commerçants à la gare ferroviaire, on estime que cette reprise « est bien, mais ce n’est pas arrivé », pour dire qu’il y a des efforts à faire.

« C’est bien, mais ce n’est pas arrivé. On s’attendait à la ligne Ouaga-Abidjan pour pouvoir nous ravitailler convenablement en marchandises », déplore Zoénabo Sawadogo, commerçante. « Burkina et Côte d’Ivoire, c’est la même famille, nous souhaitons une bonne entente entre les deux pays », exhorte-t-elle.

Tout comme Zoénabo, Mamounata Konfé, est commerçante de fruits et légumes et “d’atiéké” à la gare ferroviaire de Ouagadougou. Elle se ravitaille essentiellement en Côte d’Ivoire. 

« Depuis l’arrêt du train voyageur, nos marchandises venaient à travers les véhicules de transport. Nous subissons beaucoup de pertes parce que cela prend du temps. Mais avec le train, en un temps record vous avez vos marchandises en bon état et les clients sont satisfaits » explique Mamounata Konfé.

Burkina reprise officielle train
Mamounata Konfé, est commerçante de fruits et légumes et “d’atiéké” à la gare ferroviaire de Ouagadougou

Chez Rasmané Kaboré, un habitué du train voyageur, c’est un sentiment mitigé. Il  dit être ravi d’apprendre la reprise du train voyageur mais qu’il est désolé d’avoir raté le premier nouveau départ. « Je suis venu trouver que le train avait déjà pris son départ. Je voulais aller à Bobo pour rendre visite à mes enfants » dit-il.

Ancien travailleur en Côte d’Ivoire et retraité depuis 1998, Rasmané semble avoir de bons souvenirs du train voyageur. «Mes va et vient entre Ouagadougou et Abidjan se faisait par train à l’époque », se souvient-il.

Une reprise après plusieurs tractations

Le 9 novembre 2023, le gouvernement avait ordonné à la Société internationale de transport africain par rail SITARAIL de reprendre le train voyageur courant ce mois de novembre. 

En effet, l’opérateur SITARAIL avait évoqué la situation sécuritaire du pays, la dégradation des infrastructures et également l’absence d’autorisation de la Côte d’Ivoire pour la reprise de chemin de fer pour justifier la cessation de l’activité du train voyageur.

Mais le gouvernement burkinabè informe SITARAIL, d’une part, que le pays a « une stratégie nationale de lutte contre le terrorisme et que les discussions sur l’autorisation de la reprise se poursuivent entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire».

Burkina reprise officielle train
Train voyageur

Et d’autre part, en ce qui concerne le mauvais état des infrastructures, les autorités burkinabè indiquent que le Fonds d’investissement ferroviaire a déjà accordé des crédits supplémentaires pour la réparation afin de permettre la reprise du train voyageur.

Quant à l’autorisation formelle des autorités de la République de Côte d’Ivoire pour la reprise de l’activité, le ministre des Transports rappelle que «les mesures étatiques et/ou le consentement entre les deux Etats ne relèvent pas de vos attributions, mais des prérogatives exclusives des deux gouvernements».

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...

Burkina : la production industrielle d’or a régressé en mai 2024

Le secteur aurifère burkinabè a continué de régresser en mai 2024, selon un rapport de suivi de l’économie et de la planification de juin...

Campagne agricole/Sourou : Une installation tardive de la pluie à Tougan

La campagne agricole 2024-2025 connaît un léger retard à Tougan, dans la province du Sourou, du fait de l'installation tardive des pluies. Dans les...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....
spot_img

Autres articles

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...

Burkina : la production industrielle d’or a régressé en mai 2024

Le secteur aurifère burkinabè a continué de régresser en mai 2024, selon un rapport de suivi de l’économie et de la planification de juin...

Campagne agricole/Sourou : Une installation tardive de la pluie à Tougan

La campagne agricole 2024-2025 connaît un léger retard à Tougan, dans la province du Sourou, du fait de l'installation tardive des pluies. Dans les...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....