spot_img
spot_img

Burkina Faso : timbre fiscal, les populations doivent encore attendre

Publié le : 

Publié le : 

Le président de la Transition du Burkina, le capitaine Ibrahim Traoré a rejeté mercredi 24 mai 2023, le nouveau timbre fiscal imprimé en France. Cette décision est intervenue quelques heures avant la mise en circulation dudit timbre.

Par Daouda Kiekieta  

Les Burkinabè doivent encore attendre pour acquérir facilement des timbres fiscaux de 200 FCFA. En effet, le nouveau timbre fiscal qui devrait mettre fin à la longue rupture de ce document précieux est déjà en manque le jour annoncé pour sa mise en vente (le 25 mai).

C’est le constat que le reporter de Libreinfo.net a fait dans la matinée du 25 mai 2023 à la Direction Générale du Trésor public sis au centre-ville de Ouagadougou.

Ce nouveau timbre fiscal de 200 FCFA fait polémique au sein de l’opinion publique burkinabè après que la Direction Générale des Impôts a affirmé qu’il est imprimé en France.

Sur les réseaux sociaux, par exemple, des citoyens ont dénoncé cela estimant que : « le Burkina Faso devrait être capable d’imprimer ses propres timbres au niveau national ».

Cette réaction a été visiblement entendue par les plus hautes autorités du pays. Avant la mise en circulation effective de ce timbre qui était prévue le 25 mai dernier, le chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré a jeté le pavé dans la mare en rejetant ce timbre fiscal imprimé à l’étranger en l’occurrence en France.

À l’issue du Conseil des ministres du mercredi 24 mai 2023, le ministre de la Fonction publique, porte-parole par intérim du gouvernement, Bassolma Bazié a expliqué qu’une expertise locale a été identifiée pour que le timbre soit produit au Burkina.

Burkina Faso monde syndical
Le ministre de la Fonction publique Bassolma Bazié

« Un burkinabè qui a été identifié et écouté par le chef de l’Etat sur la question du timbre nous amène à rectifier le tir. Le timbre sera bel et bien produit au niveau national et mieux nous allons aller à une phase de production de timbre numérique. C’est un burkinabé qui est venu montrer sa version, nous avons estimé qu’elle est prenable » a justifié le ministre Bassolma Bazié.

Lors de la conférence de presse de présentation du nouveau timbre, le Directeur général des impôts, M. Daouda Kirakoya avait dit que dans les prochains mois, le Burkina Faso pourrait produire des timbres fiscaux sans donner une période précise.

M. Daouda Kirakoya
Le directeur général des impôts, M. Daouda Kirakoya

« Les stocks de ces timbres sont encore là, mais dès épuisement, nous allons les changer comme ceux de 200 FCFA » avait rassuré M. Kirakoya.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Nouveau Code minier : L’État détiendra désormais 15% du capital des sociétés minières

L 'Assemblée législative de Transition (ALT) a adopté, le jeudi 18 juillet 2024, le projet de loi portant Code minier ainsi  que celui relatif...

Burkina: 11 milliards FCFA pour relancer des industries dont BRAFASO

Le Conseil des ministres a adopté, lors de sa séance du 17 juillet 2024, un rapport relatif à des projets spécifiques de l’année 2024...

Burkina: L’État a mobilisé plus de 1 000 milliards FCFA de recettes à fin mai 2024

A fin mai 2024, les recettes mobilisées s’élèvaient à 1 168,6 milliards de FCFA, en légère hausse de 1,3% (+14,5 milliards de FCFA) par...

Burkina/Mines : Asara Resources cède deux projets aurifères à BIC West Africa

Le 15 juillet 2024, la société Asara Resources, spécialisée  dans l'exploitation d’or en Afrique de l'Ouest, a publié un document dans lequel elle a...
spot_img

Autres articles

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...