spot_img
spot_img

Tougan : Assistance aux personnes déplacées internes, le projet «Protéger la Dignité Humaine» lancé

Publié le : 

Publié le : 

Le Haut-commissaire du Sourou, Désiré Badolo a officiellement lancé le jeudi 4 Avril 2024, à Tougan, le projet « Protéger la Dignité Humaine» qui se veut une démarche d’assistance aux personnes déplacées internes en situation d’urgence. Il avait à ses côtés, le premier vice-président de la Délégation spéciale communale de Tougan, Siaka Boro, et la coordonnatrice dudit projet, Pauline Kouama/ Bonkoungou. C’était lors d’un atelier qui a rassemblé autorités locales, associations féminines, et des filles déplacées internes.

Par Brice Alex, Correspondant dans le Sourou

Le projet «Protéger la Dignité Humaine» est une initiative de l’organisation SOS Jeunesse et Defis en collaboration avec Aide de l’Eglise Norgevienne ( AEN).

Elle est une alternative pour assurer la prévention et la prise en charge des victimes de Violences Basées sur le Genre (VBG), la promotion de la santé sexuelle et reproductive, de l’hygiène et de l’assainissement ainsi que la redevabilité.

Selon la Coordonnatrice, madame Pauline Kouama/ Bonkoungou, le projet qui couvre la période de mars à décembre 2024, vise à assurer la prévention et la prise en charge des victimes de Violences Basées sur le Genre (VBG).

Mme Pauline Kouame/Bonkoungou, coordonnatrice du projet «Proteger la Dignité Humaine»
Mme Pauline Kouame/Bonkoungou, coordonnatrice du projet «Proteger la Dignité Humaine»

Le Haut-Commissaire du Sourou, Désiré Badolo a traduit la reconnaissance de la population résiliente de sa circonscription administrative, à SOS Jeunesse et Défis et à son partenaire AEN pour avoir pris dans sa zone d’intervention la commune de Tougan, fortement impactée par l’insécurité avec des défis humanitaires très importants.

Il a réaffirmé sa disponibilité à accompagner les acteurs dans la mise en œuvre du projet. Et à inviter les acteurs impliqués à remplir au mieux leur partition: «Que la mise en œuvre du projet soit une réussite au bénéfice de tous (…) On enregistre ici beaucoup d’élèves déplacés internes vulnérables qui font l’objet de grossesses non désirées en milieu scolaire. Et ce projet va contribuer à réduire les cas de violence basée sur le genre», a-t-il conclu.

Des échanges ont été faits à l’issue d’une communication sur la présentation du projet, et des recommandations formulées.

Atelier d'échanges entre des acteurs humanitaires à Tougan
Atelier d’échanges entre des acteurs humanitaires à Tougan

Il s’agit entre autres de la réhabilitation des infrastructures Wash à Tougan, la pérennisation des actions dans la commune, la redynamisation du circuit de référencement des survivantes des cas de violence basée sur le genre.

A cela s’ajoutent l’implication effective des hommes dans les activités de sensibilisation contre les VBG et l’accentuation de la sensibilisation des jeunes dans les établissements sur la santé sexuelle et reproductive.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...