Home Politique Burkina Faso: la transition va durer 3 ans

Burkina Faso: la transition va durer 3 ans

0
Burkina Transition
Le Président du Faso Paul -Henri Sandaogo Damiba.

La charte de la transition a été signée officiellement par le Chef de l’Etat ,le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, dans la nuit du lundi 28 février 2022. C’était à l’issue des assises nationales qui ont réuni les acteurs sociopolitiques. Sans surprise ,le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba a été désigné Président de la Transition pour un mandat de trois ans.

Par André-Martin Bado

Le lundi 28 février 2022 est une date historique pour Burkina Faso. Après 2014, le pays entre dans une nouvelle  phase de transition. Débutés vers 9h le lundi, les travaux des assises nationales d’examen des textes et signature de la charte ont réuni 350 participants. Il s’agit des partis politiques , de l’Armée, des autorités coutumières et les organisations de la société civile.

Les débats ont été houleux. Les échanges ont duré toute la journée de ce lundi et jusque tard dans la nuit. A cette occasion, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, a été désigné Président de la Transition.

…de la durée de la Transition 

Trois ans, c’est la durée de la Transition burkinabè validée par les 350 participants aux assises qui ont adopté la charte de la Transition.

Le gouvernement de transition, lui, comptera 25 ministères au lieu de 20 qui avaient été proposés par la commission technique de réflexion ayant élaboré le projet de textes de la charte de la transition.

Quant à l’organe parlementaire de la transition, il sera composé de 71 députés au lieu de 51 proposés par la commission technique. Des participants ont trouvé 51 députés peu, et ont demandé d’augmenter.

…du bénévolat des parlementaires

La gratuité du mandat des députés de la Transition a été invalidée par les participants. Tous, sont d’accord que les députés soient payés pendant la durée de leur mandat.

 Certains participants ont été catégoriques sur cette proposition de bénévolat pour les parlementaires. Ils disent ne pas vouloir travailler gratuitement. « Comment voudriez-vous que quelqu’un laisse ses tâches et travailler sans rémunération? On peut diminuer les honoraires mais ne rien donner c’est impensable!» se sont-ils exprimés.

« Les discussions ont été très franches. Nous nous sommes dit que rien ne peut prospérer dans la sournoiserie. Il faut qu’on se dise la vérité; il faut qu’on se parle. Je crois qu’on s’est parlé; on s’est dit la vérité. C’est vous dire que les conclusions que nous vous offrons, sont vraiment le fruit de tout ce que nous pouvions apporter de mieux », a indiqué le président des assises nationales, Tertius Zongo, ancien Premier ministre du Burkina Faso au chef de l’Etat.

Burkina Transition
Le Président du Faso, Paul-Henri Damiba échange avec le comité qui a présidé les assises nationales sur la Transition.

Eddie Komboïgo, l’ex-chef de l’opposition  a fait savoir que les militaires ont estimé qu’il leur faut au minimum trois ans pour ramener la paix et récupérer les territoires dans les mains des terroristes.

C’est finalement vers 2h50 du matin du 1er mars que les travaux des assises nationales ont été achevés. Le Président Paul-Henri Damiba a apposé sa signature sur les documents soumis à son approbation.

www.libreonfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 4 =