spot_img
spot_img

CAN-Ambiance : A Ziniaré, des supporters contents de la victoire des Étalons

Publié le : 

Publié le : 

À ziniaré dans la région du Plateau central du Burkina Faso, de nombreux supporters des Étalons ont suivi le premier match de l’équipe nationale le mardi 16 janvier 2024, contre les Mourabitounes de la Mauritanie dans la salle de réunion du conseil régional. Ils se disent satisfaits de la victoire des Étalons.

Par Natabzanga Jules Nikièma

Il est 13h 50 dans la grande salle de réunion du Conseil régional de Ziniaré (Région du Plateau central) devenue trop petite pour les supporters. C’est dans cette salle que la présidente régionale de la délégation spéciale a invité la population à venir suivre sur écran géant le match des Étalons contre la Mauritanie.

Habillés en survêtement polo aux couleurs nationales. En maillots. Des écharpes au cou, le fanion à la main, ces nombreux supporters vibrent au rythme des tambours battants associés aux klaxons stridents des vuvuzelas.

Assétou SY Barry/Traoré, gouverneur de la région du Plateau Central est l’initiatrice de cette séance de projection publique du match des Etalons. « Nous sommes de cœurs avec l’équipe nationale et nous voulons les pousser à la victoire. Nous voulons que la coupe prenne le chemin Bouaké-Burkina Faso », explique-t-elle avant de pronostiquer.

« Victoire pour le Burkina avec un score de 2 à 0 et on prend les 3 points », dit-elle, toute souriante et confiante. Son pronostic est le même que celui de Hubert Zoungrana, directeur régional des sports et loisirs, présent dans la salle.

A la mi-temps, le score est nul avec une légère domination des burkinabè dans la possession de la balle. Ibrahima Ouédraogo, professeur d’éducation physique et sportive (EPS) se montre rassurant.

« Si, c’est la victoire des Etalons, je suis confiant » dit-il avant de pronostiquer la victoire des Étalons sans avancer de score.

Joie et satisfaction…

A la fin du match, la sélection nationale burkinabè remporte la victoire avec un score de 1-0. Un résultat suffisant et satisfaisant. C’est la joie partout.

Assétou Sy Barry/Traoré malgré l’échec de son pronostic s’est dit contente et satisfaite. « Cette victoire suffit pour prendre les 3 points », conclut-elle.

Pour Hubert Zoungrana, « il y a eu beaucoup d’émotion et de la sueur froide mais tout s’est passé avec la victoire », dit-il en hochant la tête. « On était bien parti pour gagner le match. Avec l’entrée de Bertrand Traoré cela s’est concrétisé », se réjoui-il.

Pour la suite des matchs des Etalons, M. Zoungrana reste toujours confiant. « L’Algérie ne va pas nous reconnaître », dit-il.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...