spot_img

CAN Côte d’Ivoire 2023 : au Burkina, le comité national d’organisation met les bouchées doubles

Publié le : 

Publié le : 

Le comité national d’organisation de la CAN (Burkina Faso) a échangé, ce jeudi 28 décembre 2023 à Ouagadougou, avec la presse sur les préparatifs de la participation du Burkina à la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire. 

Par Issoufou Ouedraogo

Le Comité National d’Organisation a pour rôle d’assurer une bonne préparation de la participation du Burkina Faso à la CAN en Côte d’Ivoire.

Ce 28 décembre 2023, au cours d’une conférence de presse, ses membres ont indiqué que pour aller soutenir les Etalons à cette Coupe d’Afrique des nations (CAN) à Bouaké en Côte d’Ivoire, le transport aller-retour est de 20 mille francs CFA à partir de Bobo-Dioulasso et de 30 mille francs CFA à partir de Ouagadougou.

Selon Alexandre Yougbaré, membre de la cellule de coordination du Comité, par ailleurs directeur général des sports, le tarif individuel aller-retour avec déplacement au stade pour un séjour de 1 à 10 jours à Bouaké et Yamoussoukro où les Étalons disputeront les matchs de poules est de 60 mille francs CFA.

 

Alexandre Yougbaré, membre de la cellule de coordination du Comité, par ailleurs directeur général des sports
Alexandre Yougbaré, membre de la cellule de coordination du Comité, par ailleurs directeur général des sports

« Pour un séjour entre 11 à 14 jours, les frais de transport sont de 68 mille francs CFA» fait-il savoir.

Pour ce qui est des voyages par avion, « des échanges sont en cours avec la compagnie Air Burkina qui dit être prête avec des offres attrayantes pour permettre aux supporteurs ou participants qui le désirent d’aller en Côte d’Ivoire. Ces déplacements par vol pourraient inclure des options d’aller-retour le jour de match des Étalons » affirme Alexandre Yougbaré.

Pour la question des logements, le comité d’organisation indique avoir supervisé plusieurs espaces pour l’hébergement de la délégation burkinabè à cette compétition.

Outre l’hébergement déjà conquis selon le directeur général des sports, un comité nommé vitrine du Burkina Faso a été mis en place pour vendre l’image du pays à cette CAN 2023.

« Cette stratégie de promotion vise à valoriser les produits touristiques burkinabè, les mets nationaux, le Faso Dafani et le kôkôdunda burkinabè à travers la création d’un village burkinabè dans la ville d’accueil des Etalons » explique M. Yougbaré.

Il poursuit que le comité travaille également à mettre en place un village du Burkina avec des stands disponibles.

Pour les ressources mobilisées, le comité national d’organisation n’a pu encore arrêté un chiffre global, car il est toujours dans la mobilisation.

Et à l’heure actuelle: « je ne peux pas vous dire quel est le budget » souligne le directeur Alexandre Yougbaré.

Le comité national a aussi salué les initiatives privées mises en place, précisant qu’elles se font en collaboration avec le ministère burkinabè en charge des Sports.

Le Burkina Faso démarre la compétition le 16 janvier 2023 au Stade de la Paix de Bouaké contre la Mauritanie et le départ pour Ouaga est prévu pour le 14 janvier 2024 à en croire le comité national d’organisation.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...
spot_img

Autres articles

Promotion immobilière : la commune de Bobo Dioulasso met en garde les « brebis galeuses» 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a rencontré, ce mardi 20 février 2024, les responsables d’agences immobilières de Sya....

CAN 2025 : Les affiches du tour préliminaire sont dévoilées

La Confédération africaine de Football (CAF) a procédé, au tirage au sort des phases préliminaires pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations...

Burkina : l’ONG Compassion international célèbre ses 20 ans d’exercice

« 20 ans de Développement holistique des Enfants et des jeunes au Burkina Faso : Résilience et Pérennisation pour un impact durable ». C’est...

Guinée : mésentente au sommet de l’État, le gouvernement dissout

Le Président de la Transition de la République de la Guinée, le général Mamadi Doumbouya a dissous le gouvernement le lundi 19 février 2024...

Pays de l’AES: SONABEL, EDM SA et NIGELEC pour une coopération plus soutenue en matière d’énergie

Les responsables des sociétés d’énergie EDM SA du Mali, NIGELEC du Niger et SONABEL du Burkina, toutes appartenant aux pays membres de l’Alliance des...