spot_img
spot_img

CAN Infos : l’Angola bat la Mauritanie 3-2

Publié le : 

Publié le : 

L’Angola est venu à bout de la Mauritanie ce samedi 20 janvier 2024 par le score de 3-2 au stade de la paix de Bouaké. L’Angola prend ainsi la tête du groupe D ( à la différence de buts) mais à égalité de points avec le Burkina Faso. Les deux équipes joueront mardi prochain pour savoir qui terminera  définitivement en tête du groupe.
Par Issoufou Ouedraogo

Au terme d’un match intense, à rebondissements et marqué par des buts spectaculaires, la Mauritanie et l’Angola ont fait l’amour à la pelota. Les deux équipes ont livré l’un des meilleurs match de la CAN 2023.

Dans cette confrontation, c’est l’Angola qui s’est rapproché des huitièmes de finale, en décrochant sa première victoire dans la compétition depuis 2012 (2-3). Au début du match, les deux nations se rendent coup pour coup, les actions chaudes fusant d’un camp à l’autre.

Babacar Niasse  sur une frappe puissante de Mabululu (13e), ouvre le score, signe que le pressing des Antilopes noires est intéressant et a été payant. Si Pape Ibnou Ba a la meilleure occasion en faveur des Mourabitounes mais perd son face-à-face, c’est Gelson Dala qui fait mouche sur un geste acrobatique smashé, qui rentre avec l’aide du rebond, suite à un corner (0-1, 30e).

L’égalisation tombe dans la foulée, à la suite d’un festival de Sidi Bouna Amar qui régale en solo pour son premier pion en sélection, passement de jambes, crochet puis frappe du gauche en rentrant dans la surface (1-1, 43e).

Neblú évite aux Angolais de prendre l’eau sur l’engagement, avant que Gilberto ne dégomme un satellite russe, en position idéale, suite à un tir repoussé dans ses pieds (45e+1).

Au retour des vestiaires, Gelson Dala brille avec une finition en pichenette, après avoir traversé la moitié de terrain de la Mauritanie d’une traite (1-2, 50e). Gilberto profite lui des errements défensifs des joueurs d’Ali Abdou, en se jouant du remplaçant d’Aly Abeid (1-3, 53e).

Alors, sans prévenir, Aboubakary Koita choisit de redonner espoir aux siens avec une sacoche lointaine et soudaine, flashée à plus de 100 km/h (2-3, 58e).

Les Mourabitounes n’auront jamais baissé les bras, mais Neblú veille sur sa ligne (72e).Quasiment éliminée, la Mauritanie devra sortir le grand jeu contre une Algérie déjà dos au mur. L’Angola est en tête, à la différence de buts, devant le Burkina Faso.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...