spot_img

Cas suspect de Coronavirus au Burkina : Remis Fulgance Dandjinou appel à la prudence de la population

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre en charge de la communication, Remis Fulgance Dandjinou, au cours de la conférence de presse du gouvernement tenu ce jeudi 6 février 2020 à Ouagadougou, est revenu sur l’affaire du chinois suspecté de coronavirus, et qui serait à l’hôpital de Tingandogo depuis le mercredi 5 février.

Par Aïna Touré,stagiaire

Le ministre en charge de la communication, Remis Fulgance Dandjinou s’est appesanti sur le cas suspecté du coronavirus. « Il s’agit d’un jeune Chinois arrivé le 29 janvier et qui était confiné selon les recommandations de l’Ambassade de Chine à domicile à Goughin pour une période de 14 jours » selon un message du Dr. Alimata J. DIARRA-NAMA, Représentant Résident de l’Organisation Mondiale de la Santé, Bureau pays à ses Collègues.

Par rapport à cette situation, le ministre Dandjinou a suggéré à ce qu’on apporte « un œil attentif et à faire attention à éviter le sensationnel », pour ne pas paniquer la population. Il a mentionné qu’au moment opportun, le ministère en charge de la santé communiquera sur la question, avant de recommander la prudence à la population et aux hommes de médias dans le traitement de l’information sur la question. « Soyons prudents », a-t-il lancé.

A lire:Burkina Santé:Il faut demander aux adultes de contrôler leur tension artérielle qui est un tueur silencieux(Dr Maurice Ilboudo)

« Il y a peut-être des cas que le ministère de la santé gère mais il ne s’agit pas de créer la panique. Et lorsque que le ministère de la santé verra qu’il y a un cas qui est suspect, ils vont communiquer là-dessus. Il faut faire attention à ne pas relayer des informations qui peuvent être des éléments de panique. Il y a des réunions qui sont tenues entre l’OMS et le ministère de la santé pour faire des évaluations. Au moment opportun, s’il y a nécessité de faire un message, ils le feront. Il faut que nous soyons très prudents. Les bonnes pratiques sont à prendre, il y a des bons réflexes à mettre en œuvre. Attention à éviter le sensationnel. Soyons vraiment prudents », a insisté le porte-parole du gouvernement Burkinabè.

A lire: Santé: le Syntsha Yalgado refuse les augmentations des tarifs des actes des professionnels de santé

Toujours sur la question, le ministre a fait savoir que des dispositions sont prises pour les 22 étudiants vivants dans la république de la Chine. « En conseil de ministre, ils ont insisté que cela se fasse de façon diligente. Il peut y avoir perdu quelques retards, mais il est clair que ces mêmes étudiants seront soutenus s’ils ne sont pas déjà par notre administration du ministère des affaires diplomatiques. Il est évident qu’on doit y apporter un œil attentif parce qu’effectivement la ville est quasiment sous quarantaine et que s’il n’y a pas cet apport là ils peuvent-être dans des situations qui peuvent être difficiles », a confirmé Remis Dandjinou.

www.libreinfo.net

- Advertisement -
spot_img

Articles de la même rubrique

Burkina : Comment expliquer l’augmentation du nombre de femmes cheffes de ménage

Le 5e recensement général de la population et de l’habitat fait ressortir une hausse du nombre de femmes cheffes de ménage. De 11 %...

Burkina: le CSC forme des auditeurs des médias sur les dix conseils pour des comportements responsables

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) organise ce 2 septembre à Ouagadougou, une formation à l'intention de l'Union des auditeurs des médias du Burkina (UAMB).

Burkina : enlèvement de Django à Fada, 5 mois après, “la famille est dans la consternation”

Lors de la  conférence de presse tenue ce 19 septembre 2023 à Ouagadougou, les membres de la famille de Moussa Thiombiano alias Django ont appelé à l’aide quant à  l’enlèvement de ce dernier

Burkina : Aminata Traoré, le parcours inspirant de la promotrice de « Ami Beauté 226 »

« Ami Beauté 226 » est un salon de coiffure et d’esthétique pour  les soins capillaires,  les maquillages, mais aussi pour faire de la...

Prix du journalisme sur la paix et la cohésion sociale : dix journalistes récompensés à la 2è édition

La Commission épiscopale Justice et Paix du Burkina ( CJP-Burkina) a récompensé dix journalistes lors de la soirée de remise des prix des lauréats...
spot_img

Autres articles

Classement FIFA : le Burkina occupe le 58è rang mondial et le 10è en Afrique

La Fédération internationale de football association (FIFA) a publié ce 21 septembre 2023, son classement des sélections nationales. Cette classification tient compte des résultats...

Justice : le juge rejette un nouveau report du dossier ministre de l’Économie contre le journal Le Reporter

Burkina-Procès : dossier ministre de l’Économie contre le journal Le Reporter, le juge rejette la demande d’un nouveau report

Burkina : lutte contre le terrorisme, 191 937 PDI sont retournées dans leurs localités

A la date du 31 août 2023, 191 937 Personnes déplacées internes (PDI) sont retournées dans leurs localités respectives informe le gouvernement à l’issue...

Niger : le président déchu Mohamed Bazoum, sa femme et son fils attaquent l’État en justice

Le président déchu Mohamed Bazoum, sa femme Hadiza Ben Mabrouk Bazoum et son fils Salem Bazoum ont porté plainte contre l’État du Niger

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 20 septembre 2023

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 20 septembre 2023, en séance ordinaire, sous la présidence du Capitaine Ibrahim TRAORE