spot_img
spot_img

Niger/Transition : La CEDEAO rejette le délai maximum de 3 ans

Publié le : 

Publié le : 

La CEDEAO rejette la durée de la Transition de 3 ans maximum au Niger. L’annonce a été faite par son commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité, Abdel Fatau Musah.

Par Nicolas Bazié

C’est « inacceptable» pour Abdel Fatau Musah, le commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de la CEDEAO qui s’est prononcé sur la durée de la Transition au Niger que les militaires ont fixé à 3 ans au maximum.

En effet, dans son adresse à la Nation le samedi 19 août 2023, le général Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger a annoncé que la durée de la Transition ne devrait pas excéder 3 ans maximum.

« La CEDEAO n’accepte aucune transition prolongée dans la région. Ils doivent se préparer à passer le relais dans les plus brefs délais», renchérit Fatau Musah.

Pour lui, ce plan des nouvelles autorités du Niger n’est rien d’autre qu’un « rideau de fumée » pour le dialogue et la diplomatie.

« Plus tôt, ils rendront le pouvoir aux civils et se concentreront sur leurs responsabilités premières, qui est de défendre l’intégrité territoriale du Niger, mieux ce sera pour eux », menace-t-il.

Sauf que les militaires au pouvoir semblent être indifférents aux menaces. Car, depuis le 26 juillet 2023, date du coup d’État, ils sont restés intransigeants agissant selon leur calendrier.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...
spot_img

Autres articles

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...