spot_img
spot_img

Sénégal : Annulation du report de l’élection présidentielle, la CEDEAO prend acte

Publié le : 

Publié le : 

Dans un communiqué en date du 16 février 2024, la CEDEAO prend acte de la décision prise par le conseil constitutionnel du Sénégal le 15 février 2024 relative au report de l’élection présidentielle.

Par Issoufou Ouedraogo 

La commission, dans ce communiqué, exhorte toutes les parties prenantes à respecter la décision du Conseil constitutionnel, et demande aux autorités compétentes de fixer la date pour la tenue de l’élection présidentielle conformément à cette décision.

Elle a, par ailleurs, lancé un appel à la classe politique et aux forces vives à faire preuve de retenue et à privilégier le dialogue inclusif pour préserver les acquis démocratique de ce pays phare de la CEDEAO.

La commission précise qu’elle « continue de suivre la situation et invite toutes les parties prenantes au respect de l’état de droit afin de garantir la tenue d’une élection libre, inclusive et transparente » indique le communiqué.

Le 6 février 2024, la CEDEAO avait appelé au rétablissement du calendrier électoral au Sénégal de toute urgence et une délégation du parlement de l’organisation s’y était rendue le 12 février 2024 pour rencontrer les acteurs de la société civile et les acteurs politiques.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...