Home Société Centrafrique: Après avoir atteint la sécurité, le pays aspire au développement social...

Centrafrique: Après avoir atteint la sécurité, le pays aspire au développement social et économique

0
Expérimentation culture mécanisée du maïs
Photo de famille d'une délégation gouvernementale et certains agriculteurs du village de Ndangala, situé 30 km à la sortie Sud-Ouest de Bangui, la capitale de la Centrafrique. C'était lors du lancement de la campagne d'expérimentation de la culture mécanisée du maïs

Après trois ans ou plus de violence et de guerre civile sans précédent, et après une période électorale intense, au cours de laquelle plusieurs groupes armés ont semé la violence dans tout le pays et ont refusé de respecter les termes de l’accord de paix signé à Khartoum, la République centrafricaine a finalement réussi à rétablir la stabilité sécuritaire. Cette situation stable a ouvert au pays de nombreuses opportunités de développement économique et social qui peut relever l’économie du pays et contribuer de quelque manière que ce soit à l’amélioration des conditions de vie de la population.

Par Pépin Vital Assana

Le gouvernement de la Centrafrique a lancé une campagne d’expérimentation de la culture mécanisée du maïs, dans le village de Ndangala, situé 30 km à la sortie Sud-Ouest de Bangui le Samedi 19 Novembre 2022.

La phase de la commercialisation a débuté avec une descente sur le terrain d’une forte équipe gouvernementale dirigée par le Premier Ministre chef du gouvernement monsieur Felix Moloua, ainsi que des représentants de plusieurs banques, se sont rendus au village de Ndangala.

Pour la circonstance, le chef du village Armand Souabiti qui est un des leaders de la coopérative, a remercié personnellement le chef du gouvernement qui a été auprès des agriculteurs comme un père pour leur montrer la voie. Il a dit sa joie de voir la production croissante de la culture du maïs dans son village.

Quant au Premier Ministre, il a commencé ses propos par remercier les partenaires techniques et financiers qui ont cru en ce projet de culture mécanisée du maïs et qui ont apporté le soutien nécessaire.

Il s’est ensuite réjoui du tonnage obtenu pour la saison agricole qui tire à sa fin. En effet, les autorités de la République centrafricaine ont fait des progrès remarquables au cours des deux dernières années, notamment dans le domaine de la sécurité, qui était considérée comme une menace majeure pour le pays.

Avec ses racines et la faiblesse du climat économique et social, le pays ne traverse plus une crise aiguë de ses finances publiques. Au niveau régional, des signes de restauration de la confiance commencent à apparaître.

Cependant, les citoyens de la République centrafricaine et leurs dirigeants et partenaires de développement peuvent faire de réels progrès vers le type de changement positif qui peut faire une différence dans la vie des citoyens les plus durement touchés par la violence et les troubles civils.

Pour le président de la République, Faustin Archange Touadéra, la sécurisation des espaces agricoles fait partie de ses priorités. En effet, 80% de la population de la République centrafricaine vit à la campagne, où l’agriculture est la principale activité. Ainsi, encourager l’agriculture, c’est aider 80% de la population.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 14 =