spot_img

Sud-Ouest : le Président Ibrahim Traoré attendu à Gaoua ce mercredi

Publié le : 

Publié le : 

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE séjournera les 29 et 30 novembre 2023 à Gaoua dans la région du Sud-Ouest.

Ce premier déplacement du Chef de l’Etat dans la Cité du Bafuji sera une occasion pour le Capitaine Ibrahim TRAORE de partager, avec les populations de la région, sa vision pour un Burkina Faso débarrassé de l’hydre terroriste.

Les échanges avec les Forces vives de la région seront une occasion pour le Président de la Transition d’expliquer les enjeux actuels de notre pays, d’apporter des réponses aux préoccupations des forces vives de la Région et surtout d’appeler l’ensemble des Burkinabè à maintenir haut la flamme de l’engagement commun contre le terrorisme.

Aussi, le Chef de l’Etat poursuivra-t-il les échanges avec les différentes couches socio-professionnelles du Sud-Ouest au cours d’audiences.

Le séjour du Président de la Transition dans la région du Sud-Ouest sera surtout marqué par la pose de la première pierre du Centre hospitalier régional (CHR) Universitaire de Gaoua.

D’une capacité de plus de 300 lits, la construction de ce CHRU traduit l’engagement des autorités de la Transition d’améliorer l’accès des populations de la région, aux soins de santé.

Ce centre hospitalier régional devrait permettre de désengorger l’actuel centre qui accueille les patients de la Bougouriba, du Ioba, du Noumbiel et du Poni, sans oublier ceux des pays voisins tels que le Ghana et la Côte d’Ivoire.

Le nouveau CHRU sera un creuset pour la formation académique et la recherche-developpement en santé.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...