spot_img
spot_img

CEP 2024 au Loroum : Boukary Ganamé réalise un taux de 100% avec 83 élèves à Titao

Publié le : 

Publié le : 

L’examen du Certificat d’études primaires (CEP) de la session 2024 a livré ses résultats. Comme les années antérieures, les enseignants, les élèves et les écoles se distinguent à travers les meilleurs résultats. C’est le cas de l’enseignant Boukary Ganamé de Titao, dans la province du Loroum, qui a réalisé un taux de succès de 100% avec 83 élèves présentés sur 83 admis. Retour sur son parcours parsemé d’embûches pour aboutir à ce résultat exaltant.

Par Zakiss Ouédraogo, correspondant à Ouahigouya

La plupart des fonctionnaires ont quitté la province pour élire domicile dans la cité de Naaba Kango parce que les attaques terroristes étaient beaucoup récurrentes. Etant à Ouahigouya, les instituteurs ont érigé des sites d’enseignants.

Au niveau du primaire, on dénombre 10 sites. Malgré cette possibilité de rester à Ouahigouya, Boukary Ganamé a vite fait le choix de retourner à Titao pour donner le savoir aux enfants qui y sont restés.

M. Ganamé a vécu les affres de l’insécurité au Sahel où il a été obligé d’abandonner une promotion qu’il voulait hisser au sommet de la réussite. Il a bien voulu reproduire à Titao ce qu’il n’a pas pu faire au Sahel.

Du haut de ses 12 ans de service, Boukary Ganamé a commencé ses premiers pas dans l’enseignement au Sahel profond. A cause de l’hydre terroriste, il a demandé une affectation pour rejoindre la province du Loroum.

Traumatisé par les effets néfastes du terrorisme, il décide de servir dans les zones martyrisées. Pour lui, « il suffit qu’il y ait des populations qui y résident ».

Après les résultats des circonscriptions d’éducation de base de la province du Loroum, il reste le meilleur enseignant de la province au regard de son effectif de 83 élèves présentés avec zéro échec. Notons également que l’enseignante, Korotimi Ouédraogo de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Ouindigui délocalisée à Ouahigouya a fait un taux de 100% avec un effectif de 74 élèves.

Boukary Ganamé totalise 2 ans de service dans la CEB de Titao II. Affecté à l’école de Watinoma A, à sa première année, il a tenu la classe de CM1 puis celle de CM2 en cette année scolaire 2023-2024 avec un effectif de 83 élèves. A travers son abnégation et le goût du travail bien fait, il était conscient de la réussite de ses enfants.

Pour lui, ce fut un travail de longue haleine, parsemé d’embûches, de peur par moments, mais « par la grâce de Dieu, je suis parvenu à atteindre l’objectif que je m’étais fixé », dit-il.

Alors « c’est un résultat qui ne m’étonne pas, car toutes les bases étaient activées pour ce résultat probant. L’histoire remonte quand j’avais abandonné une classe de CE2 au Sahel pour raison d’insécurité. Et quand je pense que ces enfants sont dans la nature, cela me fait extrêmement mal », ajoute M. Ganamé.

Outre, les parents, les encadreurs de la CEB de Titao II et les autorités, il se dit être principalement le plus satisfait pour avoir accompli une noble mission.

Un enseignant dévoué…

Le directeur de l’école de Wattinoma A, Augustin Sawadogo, a confié avoir eu peur de la santé de l’enseignant parce qu’il ne se reposait pas du tout.

« Les samedis, les dimanches et les jours fériés, il était permanemment en classe. Les 100% avec ses 83élèves était prévisible. A l’instar de tous les examens blancs que nous avons organisés durant toute l’année scolaire, les enfants étaient dans les conditions de vrais examens », fait-il savoir.

Monsieur Sawadogo rappelle que le dernier examen blanc organisé par l’école était plus difficile que les sujets du vrai examen.

« Donc, pour dire vrai, ce 100% est un non-évènement car toutes les dispositions étaient prises pour ce résultat honorant. Pour preuve, le premier des admis a obtenu une moyenne de 9,09/10 et le dernier a 5,94/10 », souligne-t-il.

Pour Ismaél Barry, collègue de Ganamé Boukary Ganamé, ce dernier est un enseignant dévoué, son rythme de travail était hors du commun.

« Nous avons vu ce résultat venir. Au cours de l’année scolaire, dans la classe, nous avons pu faire au moins 10 examens blancs, hormis les examens blancs niveau CEB et niveau provincial », ajoute-t-il.

Il relève aussi que Boukary Ganamé n’avait pas de loisirs, qu’Il était beaucoup attaché à la réussite de tous les enfants. « Les élèves étaient organisés en groupes d’études dès la classe du CM1, étant dans cette classe, ils faisaient déjà des exercices du CM2 », renseigne-t-il.

Le chef de la CEB de Titao II, Salifou Traoré, a dit que lors de son passage à Titao, la classe présageait un bon résultat car « les bonnes bases se faisaient ressentir. Le pire des échecs c’était l’échec d’un seul élève », assène-t-il.

A en croire le chef de la circonscription, les résultats des différents examens blancs étaient beaucoup rassurants. « J’étais beaucoup confiant de lui. Pour cela, c’est un résultat que nous attendions depuis l’année passée », confie-t-il.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: L’État a mobilisé plus de 1 000 milliards FCFA de recettes à fin mai 2024

A fin mai 2024, les recettes mobilisées s’élèvaient à 1 168,6 milliards de FCFA, en légère hausse de 1,3% (+14,5 milliards de FCFA) par...

Burkina/Mines : Asara Resources cède deux projets aurifères à BIC West Africa

Le 15 juillet 2024, la société Asara Resources, spécialisée  dans l'exploitation d’or en Afrique de l'Ouest, a publié un document dans lequel elle a...

Croissance économique du Burkina:  augmenter la productivité agricole

La Banque mondiale a publié deux rapports, en lien avec l'économie burkinabè, où  elle a formulé aussi des recommandations pour mieux orienter la croissance...

Burkina : l’École primaire de Doudoulcy célèbre l’excellence

L’École primaire de Doudoulcy, dans la commune rurale de Didyr, province du Sanguié, région du Centre-Ouest du Burkina a célébré pour la première fois,...

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...
spot_img

Autres articles

Burkina: L’État a mobilisé plus de 1 000 milliards FCFA de recettes à fin mai 2024

A fin mai 2024, les recettes mobilisées s’élèvaient à 1 168,6 milliards de FCFA, en légère hausse de 1,3% (+14,5 milliards de FCFA) par...

Burkina/Mines : Asara Resources cède deux projets aurifères à BIC West Africa

Le 15 juillet 2024, la société Asara Resources, spécialisée  dans l'exploitation d’or en Afrique de l'Ouest, a publié un document dans lequel elle a...

Croissance économique du Burkina:  augmenter la productivité agricole

La Banque mondiale a publié deux rapports, en lien avec l'économie burkinabè, où  elle a formulé aussi des recommandations pour mieux orienter la croissance...

Burkina : l’École primaire de Doudoulcy célèbre l’excellence

L’École primaire de Doudoulcy, dans la commune rurale de Didyr, province du Sanguié, région du Centre-Ouest du Burkina a célébré pour la première fois,...

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...