spot_img

Coopération : « la démocratie vient après la sécurité » Choguel Maïga

Publié le : 

Publié le : 

Les premiers ministres burkinabè Apollinaire Kyélem et Choguel Maïga avec des membres de leurs gouvernements ont tenu un conseil de ministres conjoint ce 24 février 2023 à Ouagadougou. A l’issue de ce conseil, le chef du gouvernement malien a déclaré que « la démocratie vient après la sécurité » pour parler de la lutte contre le terrorisme et les élections.

Par Nicolas Bazié

Les élections oui, mais la sécurité d’abord! C’est du moins ce que le premier ministre malien Choguel Maïga a tenté de dire ce 24 février, à l’issue du conseil des ministres conjoint entre les gouvernements du Mali et du Burkina Faso.

Pour lui, il est inutile de se laisser distraire. « Nous avons décidé de ne plus être distraits, de nous consacrer sur la contradiction principale : lutter pour la paix des populations, leur donner la sécurité physique, alimentaire, éducationnelle, sanitaire et autres parce que sans sécurité, il n’y a pas de démocratie.»

Choguel Maïga
Le premier ministre malien Choguel Maïga

La lutte contre le terrorisme est un impératif et prioritaire poursuit le chef du gouvernement malien Choguel Maïga qui déclare que : « La démocratie vient après la sécurité.

Nous n’avons pas voulu, le Mali et le Burkina Faso faire comme dans d’autres pays où pendant 20 ans on a organisé des élections et puis un jour les partenaires ont décidé de partir et on voit les populations s’agripper aux trains d’atterrissages des avions pour quitter leur pays, les dirigeants étant partis avant. »

Le terrorisme n’est pas une guerre communautaire précise-t-il, tout en indiquant que : « Nous n’avons pas de problème communautaire, c’est fabriqué ailleurs et des hommes sont instrumentalisés au nom de l’islam tantôt, au nom des ethnies, etc. pour distraire nos gouvernements. »

C’est pourquoi, la fédération tant annoncée doit être effective et le Mali et le Burkina Faso sont plus que jamais engagés à cet effet, à en croire le premier ministre burkinabè Apollinaire Kyélem.

« Le Burkina Faso et le Mali sont engagés dans la Fédération» fait-il comprendre soutenant que son pays et le Mali travaillent à mettre de côté, les artifices administratifs et politiques pour aller vers la fédération.

Apollinaire Kyélem.
Le premier ministre burkinabè Apollinaire Kyélem.

« Tout le temps que nous avons passé à discuter, c’est de voir comment nous pouvons proposer des jalons pour la Fédération des deux pays, des deux peuples» ajoute le premier ministre Kyelem qui trouve que « les peuples sont déjà fédérés».

Lire aussi: Burkina Faso: Ablassé Ouédraogo critique la visite de Choguel Maiga à Ouagadougou

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Suspension des activités politiques : Les partis et OSC du Mali saisissent la Cour suprême 

Les partis, regroupement de partis et organisations de la société civile dans un communiqué du 22 avril 2024, ont saisi la Cour suprême pour...

Guinée: la Cedeao annonce un soutien de plus de 5,5 milliards fcfa

Le commissaire au développement humain et aux affaires sociales de la CEDEAO, Pr Fatou Sow Sarr a annoncé le 19 avril 2024 à Abuja,...

Togo : Des urnes législatives pour référendum constitutionnel

Les électeurs togolais sont appelés aux urnes le 29 avril prochain pour élire leurs députés et conseillers régionaux sur fond de tensions sociopolitiques autour...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...
spot_img

Autres articles

Economie : le Nigeria occupe désormais la 4è place en Afrique

Le Nigeria perd sa place de première puissance économique africaine. Il chute à la 4è place selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI). Par...

SNC 2024:  L’orchestre « Lamogoya La fraternité» de Tougan à l’heure des préparatifs

Samedi 27 avril 2024, Bobo-Dioulasso, va vibrer au rythme de la  culture. Trois semaines avant, l'heure est aux préparatifs. Ainsi, l'Orchestre «Lamogoya La fraternité»...

BURKINA : LA SNC POUR TRESSER LES CORDES D’UN BURKINA NOUVEAU

C’est la dernière ligne droite pour la 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC-Bobo’2024) du Burkina Faso qui s’ouvre le 27...

Ouagadougou: l’Amicale des anciens élèves du LTO visite le chantier d’une nouvelle cantine pour l’établissement

L'Amicale des anciens élèves du Lycée Technique de Ouagadougou (LTO), actuel lycée technique National Aboubacar Sangoulé Lamizana a effectué, ce mardi 23 avril 2024,...

UBA America renforce la diplomatie commerciale et accueille des diplomates et des chefs d’entreprise au sommet de la Banque mondiale à Washington

UBA America, la filiale américaine de United Bank for Africa (UBA) Plc, a accueilli lundi à Washington DC des diplomates, des responsables gouvernementaux et...