spot_img

Coopération : « la démocratie vient après la sécurité » Choguel Maïga

Publié le : 

Publié le : 

Les premiers ministres burkinabè Apollinaire Kyélem et Choguel Maïga avec des membres de leurs gouvernements ont tenu un conseil de ministres conjoint ce 24 février 2023 à Ouagadougou. A l’issue de ce conseil, le chef du gouvernement malien a déclaré que « la démocratie vient après la sécurité » pour parler de la lutte contre le terrorisme et les élections.

Par Nicolas Bazié

Les élections oui, mais la sécurité d’abord! C’est du moins ce que le premier ministre malien Choguel Maïga a tenté de dire ce 24 février, à l’issue du conseil des ministres conjoint entre les gouvernements du Mali et du Burkina Faso.

Pour lui, il est inutile de se laisser distraire. « Nous avons décidé de ne plus être distraits, de nous consacrer sur la contradiction principale : lutter pour la paix des populations, leur donner la sécurité physique, alimentaire, éducationnelle, sanitaire et autres parce que sans sécurité, il n’y a pas de démocratie.»

Choguel Maïga
Le premier ministre malien Choguel Maïga

La lutte contre le terrorisme est un impératif et prioritaire poursuit le chef du gouvernement malien Choguel Maïga qui déclare que : « La démocratie vient après la sécurité.

Nous n’avons pas voulu, le Mali et le Burkina Faso faire comme dans d’autres pays où pendant 20 ans on a organisé des élections et puis un jour les partenaires ont décidé de partir et on voit les populations s’agripper aux trains d’atterrissages des avions pour quitter leur pays, les dirigeants étant partis avant. »

Le terrorisme n’est pas une guerre communautaire précise-t-il, tout en indiquant que : « Nous n’avons pas de problème communautaire, c’est fabriqué ailleurs et des hommes sont instrumentalisés au nom de l’islam tantôt, au nom des ethnies, etc. pour distraire nos gouvernements. »

C’est pourquoi, la fédération tant annoncée doit être effective et le Mali et le Burkina Faso sont plus que jamais engagés à cet effet, à en croire le premier ministre burkinabè Apollinaire Kyélem.

« Le Burkina Faso et le Mali sont engagés dans la Fédération» fait-il comprendre soutenant que son pays et le Mali travaillent à mettre de côté, les artifices administratifs et politiques pour aller vers la fédération.

Apollinaire Kyélem.
Le premier ministre burkinabè Apollinaire Kyélem.

« Tout le temps que nous avons passé à discuter, c’est de voir comment nous pouvons proposer des jalons pour la Fédération des deux pays, des deux peuples» ajoute le premier ministre Kyelem qui trouve que « les peuples sont déjà fédérés».

Lire aussi: Burkina Faso: Ablassé Ouédraogo critique la visite de Choguel Maiga à Ouagadougou

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...

Burkina Faso : voici la charte modifiée de la Transition 

Télécharger le document ici : Charte de la Transition modifiée

Burkina : 5 ans de Transition pour le Capitaine Traoré

Les forces vives qui ont participé aux assises nationales ce samedi à Ouagadougou ont accordé cinq ans de Transition au Capitaine, Ibrahim Traoré, arrivé...

Ouahigouya : Des OSC se prononcent sur la tenue des assises nationales

La tenue des assises nationales fait  débat au Burkina Faso. A Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord, libreinfo.net  a recueilli les propos de...

Afrique : De l’unité impossible à l’union problématique.

C’est la Journée mondiale de l’Afrique et ce 25 mai, le continent s’interroge à nouveau sur son unité et son indépendance réelle dans un...
spot_img

Autres articles

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...