Home Société Burkina Faso: bilan du projet «réponse rapide au déplacement des populations», le satisfecit...

Burkina Faso: bilan du projet «réponse rapide au déplacement des populations», le satisfecit de Christian Aid est à 98%

0
Christian Aid
Projet : «Réponse rapide au déplacement des populations» le satisfecit de Christian Aid est à 98%

L’ONG Internationale Christian Aid, en collaboration avec les ONG ALIMA et OXFAM, avec le financement de START FUND, a organisé, le mardi 22 février 2022 à Kaya ( centre nord) , un atelier de capitalisation, de redevabilité et d’apprentissage du projet de 45 jours dénommé : «Réponse rapide au déplacement des populations suite à la détérioration de la situation sécuritaire dans le Centre-Nord au Burkina Faso». 

 

Correspondant, Sanmatenga

Lancé le 10 décembre 2021, le projet : «Réponse rapide au déplacement des populations suite à la détérioration de la situation sécuritaire dans le Centre-Nord au Burkina Faso» a pris fin le 23 janvier 2022. Pour une durée de 45 jours et financé entièrement par START FUND d’un coût global de 316.141.570 F CFA, ledit projet a apporté une assistance de diverses natures telles que des abris, des Articles ménagers essentiels (AME), des soins de santé, du wash et du cash transferts.

Christian Aid
Le chargé de programme de Christian Aid Pousga Alfred Ouédraogo

Selon le chargé de programme de l’ONG Christian Aid, Pousga Alfred Ouédraogo, le projet a touché 15000 et 16.000 nouvelles Personnes déplacées internes (PDI) et populations-hôtes vulnérables des communes de Barsalogho et Kaya.

A l’heure du bilan, les résultats sont jugés satisfaisants selon des acteurs de mise en œuvre. Ainsi, dans la présentation de Pousga Alfred Ouédraogo, en termes de sessions psychoéducations et de sensibilisation communautaire sur la santé mentale, sur 7200 activités planifiées, 12576 ont été réalisées au profit de 12576 bénéficiaires.

En ce qui concerne la sensibilisation des communautés sur la nutrition, le COVID-19, la vaccination et la santé reproductive, pour 21630 activités prévues, 65551 ont été réalisées, avec à la clé 65551 bénéficiaires atteints. «Pour l’activité de distribution de kits de dignité, toutes les 600 activités ont été réalisées pour 600 personnes, soit un taux de réalisation de 100%», a indiqué le communicateur Ouédraogo.

Pour le cash alimentaire pour les ménages, 3813 personnes ont été bénéficiaires pour 440 activités réalisées sur 440 planifiées. L’appui à la prise en charge médicale et psychosociale ambulatoire et orientation vers les Centres de santé avec antenne chirurgicale (CMA) a été également une activité phare du projet, en ce sens que 85059 activités ont été réalisées au lieu de 9100 planifiées, avec 85059 bénéficiaires.

Christian Aid
Les participants de l’atelier de capitalisation et d’apprentissage ont posé avec les officiels de la province du Sanmatenga

Dépistage et traitement de la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans, 1603 activités ont été planifiées, 1464 activités ont été réalisées et 1464 bénéficiaires atteints, selon Pousga Alfred Ouédraogo. «45 latrines semi-durables ont été construites sur les 45 planifiées au bénéfice de 1800 personnes. La construction de douches : 20 activités planifiées, 20 ont été réalisées et 1800 personnes sont bénéficiaires. Aussi, 537 activités de distribution de kits d’hygiène minima ont été réalisées sur le même nombre planifié pour 3763 bénéficiaires», s’est dit satisfait M. Ouédraogo. Quant à la distribution des kits abris, toutes les 400 activités planifiées ont été réalisées pour 3257 bénéficiaires.

Des résultats encourageants pour Christian Aid et ses partenaires

Idem pour la distribution de kits d’articles ménagers essentiels (AME) car toutes les 400 activités planifiées ont  été aussi réalisées pour 3257 bénéficiaires. A écouter le communicateur, quant à l’équipement de sites en lampadaires, zéro activité planifiée au départ mais 7 ont été réalisées sur le terrain au bénéfice de 1800 personnes. A entendre le chargé de programme de l’ONG Christian Aid, ces résultats ont un taux de satisfaction global de 98%. «Nous avions prévu réaliser beaucoup d’activités en termes d’abris, de transfert monétaire, d’appui en hygiène et d’assainissement. Et, à la fin de cette mise en œuvre, nous constatons que les objectifs qu’on s’était fixé au début sont largement atteints. Donc, on ne peut que s’en tirer avec des motifs de satisfaction», s’est-il réjoui.

M. Ouédraogo a notifié qu’en dépit des acquis engrangés, des difficultés ont été rencontrées telles que la non disponibilités des matériaux (abris), l’insécurité, le ciblage et la hausse des prix des matériaux et articles. Pour remédier aux insuffisances, des recommandations ont été formulées.

Pour le point focal du groupe engagement communautaire et de recevabilité au Centre-Nord, Joseph KATVDWE, il s’agit, entre autres, d’améliorer le feedback en termes de gestion des plaintes des cibles, d’inclure de toutes les parties prenantes du projet pour le bien-être des bénéficiaires.

Christian Aid
Faouziatou Sawadogo, bénéficiaire ressortissante de Dablo

Toutefois, les résultats sont recevables. «Nous avons été contents des résultats parce qu’on a trouvé que c’était un consortium de partenaires qui ont répondu à certains de nos points d’ombres», s’est-il réjoui. Des activités appréciées positivement par les bénéficiaires. C’est le cas de la ressortissante de Dablo, Faouziatou Sawadogo. Même si elle n’est pas bénéficiaire de cash monétaire, elle dit avoir reçu une tente, de latrines, de moustiquaires, de couvertures, de savons et de kits AME (ustensiles de cuisine). «Les moustiquaires nous protègerons contre le paludisme. Nous utiliserons les couvertures reçues contre le froid…», a-t-elle souligné.

Pour le Secrétaire général de la province (SGP) du Sanmatenga, Laurent Kontogom, après 45 jours de mise en œuvre dudit projet, les résultats engrangés ont été satisfaisants sur le terrain. «Ces résultats encourageants sont à mettre à l’actif de l’ensemble des parties prenantes», a-t-il souhaité.

C’est pourquoi, il a remercié Christian Aid et ses partenaires. Le SGP Kontogom a mis l’occasion à profit pour inviter les bénéficiaires des communes de Barsalogho et Kaya d’en faire bon usage les assistances reçues et surtout de veiller à l’entretien des infrastructures qui ont été réalisées.

Lire aussi: Crise humanitaire à Dablo : L’ONG Christian Aid et ses partenaires lancent un projet de réponse rapide de 45 jours

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 + 27 =