spot_img
spot_img

Burkina : Le CIFDHA renforce les capacités de 31 organisations de la société civile

Publié le : 

Publié le : 

Le Centre de formation et d’information en matière de droits humains en Afrique (CIFDHA) organise ce 29 septembre 2023 à Ouagadougou, un atelier de renforcement des capacités des responsables de 31 organisations de la société civile sur la promotion des droits humains.

Par Daouda Kiekieta

La crise sécuritaire a contribué à une hausse significative des cas de violations et abus des droits humains dans plusieurs régions du Burkina, selon le Centre de formation et d’information en matière de droits humains en Afrique (CIFDHA).

Pour réduire ces cas de violations, le centre organise une formation de renforcement des capacités des responsables d’organisations de la société civile sur leur rôle dans la promotion et la protection des droits humains dans un contexte de crise sécuritaire.

Les participants à la formation
Les participants à la formation

Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet «Monitoring des cas de violations et d’abus aux droits humains commis par les Forces de Défense et de Sécurité et les groupes armés dans les régions du Nord, du Centre-Nord et de l’Est ». Ce projet est mis en œuvre par le CIFDHA et financé par l’Institut Danois des Droits de l’Homme (IDDH) et l’Union Européenne.

Au total, ce sont 31 responsables d’OSC des régions du Nord, Centre-Nord, de l’Est et du Centre qui verront leurs capacités renforcées pour participer à la promotion des droits humains dans leurs localités respectives.

Selon le président du CIFDHA, Me Olivier Somé, cette formation vise à contrecarrer les cas de violations des droits humaines constatés lors du monitoring dans les régions du Nord, Centre-Nord, de l’Est.

« Il s’agit de renforcer leurs capacités, à travers la vulgarisation des instruments de protection et promotion des droits humains, afin que leurs actions permettent d’aboutir aux objectifs poursuivis qui est de sensibiliser davantage nos populations aux respects des droits humains même en situation de défi sécuritaire » indique Me Olivier Somé.

Augustin Irwaya Ouédraogo est participant et coordonnateur de l’association « Voisins Solidaires » basée à Kaya dans la région du Centre-Nord. Il estime que les OSC sont entre le marteau et l’enclume en raison du contexte sécuritaire difficile. « C’est important pour nous de connaitre notre rôle dans la lutte contre le terrorisme et le respect des droits humains », soutient-il.

Augustin Irwaya Ouédraogo, participant et coordonnateur de l’association « Voisins Solidaires » basée à Kaya dans la région du Centre-Nord.
Augustin Irwaya Ouédraogo, participant et coordonnateur de l’association « Voisins Solidaires » basée à Kaya dans la région du Centre-Nord.

De son côté, Abibata Badini de l’association « Femmes Solidaires » déclare que les populations doivent avoir des notions sur les droits humains pour pouvoir les dénoncer.

Abibata Badini, membre de l’association « Femmes Solidaires »
Abibata Badini, membre de l’association « Femmes Solidaires »

Le CIFDHA est une association de promotion et de défense des droits humains créée en 2009. Il a pour mission de contribuer à la vulgarisation des instruments de promotion et de protection des droits humains et l’amélioration de la situation des droits humains en Afrique.

Les domaines d’intervention du CIFDHA sont, entre autres, l’information et les conseils du public, des citoyens et des organisations de la société civile, la formation, le monitoring des violations des droits humains, dénonciation des violations des droits humains, le plaidoyer en faveur des droits humains, l’assistance juridique et judiciaire.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...
spot_img

Autres articles

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...