spot_img

8 mars au Burkina : CIM- METAL SA outille les femmes sur la confiance et l’acceptation de soi

Publié le : 

Publié le : 

La société CIM- METAL SA a organisé une conférence publique pour les femmes le mardi 7 mars 2023 à Ouagadougou dans le cadre de la Journée internationale des droits de la femme. L’objectif était de discuter des facteurs qui concourent au développement de la femme et des enjeux du digital en milieu professionnel, d’où le thème : « Femme, soit actrice de ton développement ».

Par Valérie Traoré

Cette année, la Société CIM-METAL SA (société de fabrication de matériaux en fer) a voulu célébrer « autrement» la Journée internationale de la femme.

A cet effet, elle a organisé la veille, le mardi 7 mars 2023, une conférence publique dédiée aux femmes sous le thème : « Femme, sois actrice de ton développement ». La conférence a eu lieu à SOPATEL Hôtel Silmandé, à Ouagadougou.

Elle a réuni plusieurs acteurs du domaine du BTP (Bâtiment et des travaux publics). L’initiative vise à créer un cadre d’échanges entre les participants et les professionnels du domaine pour des opportunités.

Plusieurs acteurs du domaine du BTP (Bâtiment et des travaux publics) présents à la conférence

Trois communications ont été développées durant la conférence publique sur plusieurs thématiques. Il s’agit de la connaissance de soi, de l’affirmation et de l’acceptation de soi et de la stratégie de protection sur le digital.

La première communication a porté sur la confiance en soi, animée par Mme Fatim Konkobo Touré, formatrice en développement personnel.

Elle a invité les femmes à l’estime de soi : «L’estime de soi est composée de la confiance en soi, de la vision de soi, de l’acceptation de soi et de l’amour de soi. Nous avons parlé de la gestion de la peur du succès chez les femmes, le fait qu’elles n’osent pas assumer plus de responsabilité ou se mettre dans la lumière à cause de la stigmatisation qu’elles peuvent subir » a expliqué la formatrice en développement personnel.

Mme Rose Timpoko Bogré dit avoir été satisfaite de cette formation : « Cette conférence était très bien pour moi parce que j’ai appris que la femme ne doit pas avoir de limite, la femme doit atteindre ses objectifs quand elle les fixe. Et comment affronter le problème auquel je ferai face, la prudence nécessaire au niveau de l’utilisation du digital. Mon objectif, après cette rencontre, est d’informer d’autres personnes, surtout de mon entourage ; et pour ça je dois être un exemple parfait.»

Le Directeur Général de la société CIM-METAL SA, M. Alassane Kanazoé, pense qu’il faut arrêter les préjugés avec des expressions dévalorisant la femme.

« Avec les diplômes, la place de la femme, c’est à la cuisine » ce type d’expression «en ce 21ème siècle doit être étouffée à la seconde près et au lieu où elles ont été prononcées.» dit-il.

Pour lui, les femmes méritent d’être valorisées, « Nous devons valoriser les femmes, c’est la mission première de l’entreprise CIM-METAL SA. Nous aimons mieux les femmes dans nos rangs et à nos côtés qu’à la cuisine. Et nous sommes honorés et fiers qu’ensemble, avec les efforts de toutes les battantes engagées, nous soyons en mesure de proposer du fer à béton international dans un nouveau domaine au Burkina Faso » affirme M. Alassane Kanazoé, DG de CIM METAL SA.

CIM METAL SA
Des femmes qui ont pris part à la conférence spéciale de CIM METAL SA

CIM METAL SA est la première et seule usine de fabrication d’acier du Burkina Faso disposant d’une fonderie. Filiale de Cim Métal Group et de MMD Steel, CIM METAL SA est spécialisé dans la métallurgie.

Principal fabricant d’armatures en acier TMT au Burkina Faso, CIM METAL SA propose des produits répondant à toutes les normes (nationale et internationale).

Ses produits sont le fer à béton de diamètre 6 à 32 mm ; le fil de fer recuit ; le fer d’attache.

Créée en 2014, elle a pour ambition de mettre à la disposition des Burkinabè des matériaux de construction made in Burkina Faso de qualité premium tels les produits en acier comme le fer à béton, le fil de fer et le fer d’attache.

Elle est présente dans 8 pays, notamment le Burkina Faso, la République du Congo, le Burundi, le Mali, le Sénégal, l’Angola, le Ghana et le Rwanda.

CIM-METAL SA veut se faire une place de choix en matière de production du fer à béton d’ici à 2030, selon son directeur général.

Lire aussi: Burkina Faso : CIM METAL SA fait un don de matériel médical au Centre de santé de Kossodo (Ouagadougou)

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...