Home Sécurité Burkina Faso: mauvais départ pour le nouvel inspecteur général des forces Armées...

Burkina Faso: mauvais départ pour le nouvel inspecteur général des forces Armées colonel-major Wendwaoga Kéré

0
colonel-major Wendwaoga Kéré
Le colonel-major Wendwaoga Kéré, inspecteur général des forces armées nationales

Le rapport administratif du nouvel inspecteur général des armées, colonel-major Wendwaoga Kéré a été rejeté par le chef de l’Etat. Le président du Faso a demandé un nouveau rapport dans un délai de dix jours à compter du 3 décembre 2021. C’est le quotidien d’Etat, Sidwaya qui a donné l’information.

Par La Rédaction

La montagne a accouché d’une souris. Le rapport administratif qui était très attendu le mardi 30 novembre 2021 a été rejeté par le chef de l’Etat. Pour cause, les responsabilités des chefs militaires ne sont pas clairement situées. Il existe des zones d’ombre dans le rapport.

C’est un mauvais départ pour le nouvel inspecteur général des armées Wendwaoga Kéré qui a été confirmé dans ses fonctions par décret présidentiel le 25 novembre 2021. C’est lui qui a piloté les travaux d’enquête administrative sur l’attaque terroriste d’Inata le 14 novembre 2021.

Le patron (Roch Kabore, ndlr) a demandé un nouveau rapport dans un délai de dix jours à compter du 3 décembre 2021.L’attaque qui a fait 57 morts dont 53 gendarmes a suscité une véritable consternation au sein de l’opinion.

Arrivera t-on à produire un rapport mieux que le premier? Pourquoi la hiérarchie chargée de faire l’enquête administrative n’a pas satisfait le chef de l’Etat? Qui a intérêt à camoufler la vérité?

Dans tous les cas, ce n’est pas l’échec seul du nouvel inspecteur général de l’armée mais de la toute la chaine, y compris celui du ministre de la défense nationale qui ont tous évidemment lu ce rapport avant de le remettre au chef de l’Etat.

Ce qui s’est passé à Inata est suffisamment grave, très grave pour que des officiers supérieurs ne puissent pas se départir de la solidarité du corps pour donner les vraies informations au prédisent du Faso, voire au peuple.

Les résultats de cette enquête administratives révèlent encore le dysfonctionnement dans l’armée burkinabè. Pouvait t- il en être autrement? Non, ce qui explique bien entendu tous les revers subis par notre armée depuis des années. La vertu se serait elle envolée dans les rangs?

Le nouvel inspecteur général de l’armée burkinabè, le colonel-major Wendwaoga Kéré devrait donc reprendre son travail. Mais à quel prix? il faudrait bien qu’il aille au delà des considérations individuelles. Cette fois ci, il devrait avoir plus de courage car n’étant plus dans la peau d’intérimaire, il a les manettes pour aller loin.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =