Home Economie Commission d’élaboration du projet de textes et agenda de la Transition : le...

Commission d’élaboration du projet de textes et agenda de la Transition : le rapport remis à l’heure au Président Damiba 

0
Commission d’élaboration du projet de textes et agenda de la Transition
Photo de famille de la commission technique d'élaboration du projet de textes et agenda de la Transition avec le Président du Faso Paul Henri Damiba après la réception du rapport.

La commission technique d’élaboration du projet de textes et agenda de la Transition a remis son rapport au chef de l’État Paul Henri Damiba ce mercredi 23 février 2022. Mariamé Ouattara et son équipe sont dans le délai de deux semaines qui leur avait été donné, pour faire le travail.

Par Nicolas Bazié

Le rapport qui a été remis au chef de l’État ce matin au palais de Kosyam, est composé du projet de charte constitutionnelle pour la Transition, de l’agenda de la Transition et d’une charte des valeurs pour soutenir la refondation annoncée par le Président du Faso.

Composée des Burkinabè de différents profils, la commission technique d’élaboration du projet de textes et agenda de la transition avait été installée le 8 février 2022 par le Chef de l’Etat, Paul Henri Damiba. « Il y a de cela deux semaines que vous avez été installés pour mener la réflexion sur les projets de textes et d’agenda de la Transition. Vous avez accepté cette mission avec dévouement et abnégation. C’est le lieu pour moi de saluer votre engagement et votre esprit de sacrifice pour la Nation », a indiqué le chef de l’Etat après la réception du rapport.

Pour le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, « l’œuvre de refondation dans laquelle nous sommes collectivement engagés, s’appuiera sur une vision claire du devenir que nous voulons pour notre pays, un pays qui renoue avec la paix, la sécurité pour l’ensemble de ses concitoyens et une gouvernance vertueuse fondée sur les valeurs d’intégrité, de travail et de solidarité ».

Les axes de réflexion qui ont été soumis à la commission technique pour fixer le cadre de la transition politique, s’articulent autour de la restauration de l’intégrité du territoire, la consolidation de la paix pour un retour des déplacés internes, la bonne gouvernance et le retour à un ordre constitutionnel nouveau.

Le président du Faso s’est dit satisfait de la tenue des délais impartis pour l’accomplissement de la mission et a salué l’initiative de la commission technique « d’impliquer toutes les couches de notre Nation en lançant un appel à contribution et en consultant toutes les composantes de nos forces vives ».

Tout le travail s’est fait selon les directives reçues, a souligné la présidente de la commission, Mme Mariamé Ouattara. « La commission s’est inspirée des directives que vous avez données, elle a également libéré son génie créateur en lançant un appel à contribution aux forces vives qui ont favorablement répondu avec des propositions riches et variées, dûment exploitées par les membres », a déclaré la présidente Ouattara, s’adressant au chef de l’État, le Lieutenant colonel Paul Henri Damiba. Elle a aussi indiqué que les résultats obtenus sont le fruit du consensus de l’ensemble des membres qui se sont investis avec abnégation.

Pour elle, au-delà du projet de charte constitutionnelle pour la Transition et de l’agenda de la Transition, « nous avons jugé utile de joindre une charte des valeurs pour soutenir la refondation que vous avez annoncée ».

Lors de l’installation de la Commission technique d’élaboration de projets de textes et de l’agenda de la transition, le Président Damiba avait signifié aux membres de la commission en ces termes : « Les sillons que vous allez tracer sont les premières esquisses du portrait de notre futur Burkina. Il faut qu’il soit beau, qu’il reflète nos traits et qu’il ressemble à chaque Burkinabè ».

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 − 11 =