spot_img

Compétitions CAF : EFO et l’As Douanes éliminés, des acteurs sportifs se prononcent

Publié le : 

Publié le : 

Les deux clubs burkinabè (EFO et As Douanes) en campagne africaine ont été éliminés lors des phases éliminatoires. Quelles en sont les raisons ? Des acteurs sportifs donnent leurs avis à libreinfo.net, le lundi 2 Octobre 2023.

Par Mahomed Nitiema (Stagiaire)

Les deux clubs burkinabè engagés en campagne africaine ne joueront pas la phase de poules. Ils ont été éliminés au second tour des qualificatifs.

L’As Douanes et l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) sont éliminés respectivement de la ligue des Champions CAF et de la coupe CAF. Suite à ces éliminations, des Burkinabè, acteurs du monde sportif, donnent leurs points de vue.

De l’avis du journaliste sportif, Assami Tiemtoré, de la télévision privée 3TV, l’élimination des deux représentants burkinabè en campagne africaine s’explique par le manque de préparation.

EFO As Douanes
Assami Tiemtoré, journaliste sportif

« Pour jouer la campagne africaine, il faut beaucoup jouer les matchs de préparation. Il faut aussi faire un recrutement conséquent pour jouer cette compétition qui diffère du championnat national» affirme notre interlocuteur.

Il évoque, par ailleurs, la restriction budgétaire par le ministère des sports comme un facteur qui a agi sur le rendement des équipes. « Nos équipes se sont débattues pour leur prise en charge et le déplacement, surtout qu’on a plus de stade homologué pour jouer à domicile, nos équipes ont dépensé doublement pour honorer le rendez-vous» a-t-il dit.

«L’EFO a été affaiblie par les aléas de route car par manque de moyens financiers, les bleus et blancs de la capitale ont fait recours au transport routier pour leur déplacement» soutient Assami Tiemtoré. Il conclut en ces termes : «L’As Douanes s’est débrouillée mais c’est difficile moralement pour une équipe qui joue sans soutien de l’Etat ».

Quant à des supporters comme Nana Karim rencontré au stade Issoufou Joseph Conombo, le manque de stade homologué en est la cause.

« Aucun de nos clubs n’a joué à domicile, cela ne les galvanise pas, elles n’ont pas de supporters à l’extérieur. L’arbitrage avec l’EFO est aussi la conséquence du manque de stade. Si c’était ici que le match s’est joué, l’arbitrage aurait été différent».

EFO As Douanes
Karim Zoundi, commerçant

Karim Zoundi,un autre supporter, pense que l’élimination de l’EFO et de l’As Douanes s’explique par le manque de moyens. « Nos équipes n’ont pas assez de moyens pour se prendre en charge, il faut au moins un soutien de l’Etat».

Marcel Ouedraogo, pointe, par contre, un doigt accusateur sur le championnat national. Il le juge de niveau bas qui ne permet pas aux joueurs d’être compétitifs. « On n’a pas de joueurs très expérimentés dans notre championnat pour aller titiller les autres sur le plan africain» explique Marcel.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B  contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 26 février au Tribunal de grande instance Ouaga I.  Par Nicolas Bazié  Le dossier avait...

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...
spot_img

Autres articles

Burkina : le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B  contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 26 février au Tribunal de grande instance Ouaga I.  Par Nicolas Bazié  Le dossier avait...

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...