spot_img
spot_img

Conseil de l’Entente : Marcel Amon-Tanoh limogé et remplacé par Wautabona Ouattara

Publié le : 

Publié le : 

Dans le creux de la vague depuis juin 2023, Marcel Amon-Tanoh a été emporté par le mécontentement des employés du Conseil de l’Entente. L’ancien ministre des Affaires étrangères d’Alassane Ouattara a été limogé le 11 septembre 2023 de la tête de l’institution sous régionale.

Par Nicolas Bazié

Les soubresauts au sein du Conseil de l’Entente ont fini par avoir raison de Marcel Amon-Tanoh. L’ex-chef de la diplomatie ivoirienne n’est plus à la tête de l’organisation créée le 29 mai 1959, informent plusieurs médias ivoiriens.

Amon-Tanoh a été remplacé à son poste par Wautabona Ouattara. La décision de son limogeage a été prise à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire des États membre du Conseil de l’Entente.

Il avait été nommé à la tête du secrétariat exécutif de l’institution en janvier 2022, après une période de brouille avec le président ivoirien Alassane Ouattara peu avant l’élection présidentielle.

Dès sa prise de fonction, Marcel Amon-Tanoh, avait rencontré le personnel du Conseil de l’Entente le 11 février 2022, leur faisant part de ses ambitions, tout en tenant des propos rassurants.

Mais, « après 18 mois de gestion, nous constatons d’importantes dérives dans la gouvernance », avaient écrit les agents dans un courrier officiel adressé au président togolais Faure Gnassingbé, président en exercice du Conseil de l’entente.

« Conscients de l’attachement des États membres à cette organisation, nous nous permettons d’alerter l’instance suprême, sur la menace qui pèse sur elle, si des mesures idoines ne sont pas prises », avait prévenu le personnel dans son courrier.

Il lui était également reproché une « augmentation substantielle de la masse salariale due aux recrutements, le non-respect des procédures de dépense et de passation de marché, ainsi que la révision à la hausse des frais de mission du secrétariat exécutif ».

Le nouveau venu à la tête du secrétariat exécutif de l’institution s’appelle Wautabona Ouattara. C’est un ancien expert du Conseil de l’Entente. Auparavant, ce nouveau secrétaire exécutif du Conseil a occupé plusieurs fonctions dont celles d’ambassadeur et de directeur de cabinet au ministère délégué auprès du ministère ivoirien des Affaires Etrangères, de l’intégration Africaine et de la Diaspora.

Le Conseil de l’Entente est une initiative de l’ancien président ivoirien, Félix Houphouët-Boigny, le « Père » de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, qui a associé le Burkina Faso, le (Niger) et le Bénin. Le Togo rejoint l’institution en 1966.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...
spot_img

Autres articles

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...