spot_img
spot_img

Coopération Burkina-Iran : une nouvelle ère pour une coopération fructueuse entre les deux pays

Publié le : 

Publié le : 

Une nouvelle ère de coopération s’ouvre entre le Burkina et l’Iran. Le 2 octobre 2023, la session de la Commission mixte de coopération entre ces deux pays s’est tenue à Ouagadougou sur fond de dynamisation des relations diplomatiques et commerciales.

Par Issoufou Ouedraogo

Après plus d’une dizaine d’années de rupture entre les deux pays, les relations diplomatiques entre la République islamique d’Iran et le Burkina ont repris de plus belle. Et pour cause.

La volonté clairement affichée par le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré de diversifier ses partenaires.

C’est ainsi que les relations, qui ont commencé avec l’Iran, sous la gouvernance de Blaise Compaoré, le 14 avril 2004, avant d’être rompues, ont été réchauffées.

Le 2 Octobre 2023, les deux pays ont tenu la session de la Commission mixte de coopération pour renforcer la coopération sud-sud, un axe porteur et bénéfique pour leurs peuples respectifs.

Le 3 octobre 2023, une délégation d’hommes d’affaires iraniens a été conduite par Faghihi Mojtab, le nouvel ambassadeur de la République Islamique d’Iran auprès du Burkina Faso chez le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, Mahamadi Savadogo.

Une rencontre qui a permis aux deux pays d’examiner l’état de leurs coopérations en même temps qu’elle a été une opportunité à chaque membre de la délégation iranienne de décliner les axes de coopération qu’il souhaite développer avec des partenaires burkinabè.  Le tout dans le but de soumettre à la signature de nouveaux accords.

Les axes prioritaires repertoriés ont été donc le gaz, la pétrochimie, l’huile moteur, l’énergie renouvelable et solaire, l’eau, le transport, l’exploitation minière, la formation en ingénierie des mines, des forages en eau profonde, des équipements sanitaires, des médicaments, de la production de ciment, de la construction des routes pour ne citer que ces domaines là.

Au total, près de quatorze (14) projets d’Accords dans des secteurs de la sécurité et la défense, l’agriculture, la protection civile, la promotion du commerce, l’environnement, la santé, l’économie, la formation technique et professionnelle, les mines, la culture et autres ont été soumis par le Burkina Faso à la partie iranienne.

Par ailleurs, l’Iran entend faire du Burkina Faso, un pays de production des produits pharmaceutiques, pour desservir la sous-région ouest-africaine.

Et pour ce faire, 3 000 Burkinabè seront formés en Iran, afin de disposer des compétences nécessaires pour mener à bien le projet.

Une délégation d’experts iraniens évoluant dans le domaine de la recherche scientifique, séjournera bientôt au pays des Hommes Intègres.

L’Iran travaille à approfondir sa coopération avec des pays indépendants comme le Burkina Faso. C’est pourquoi des efforts sont faits dans ce sens.

De plus, lors de sa visite officielle à Téhéran, le 4 septembre 2023, la ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Olivia Rouamba, s’est entretenue avec le président de la République islamique d’Iran, Ebrahim Raïssi.

En somme, l’Iran est un ancien partenaire du Burkina en ce sens que le mémorandum de coopération économique, commerciale, culturelle, scientifique et technique entre le gouvernement entre les deux pays a été signé le 14 avril 2004.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...
spot_img

Autres articles

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...