Home Diplomatie Coopération sécuritaire Burkina-Turquie: « des perspectives intéressantes » se profilent (Alkassoum Maïga)

Coopération sécuritaire Burkina-Turquie: « des perspectives intéressantes » se profilent (Alkassoum Maïga)

0
Coopération sécuritaire Burkina-Turquie
Coopération sécuritaire entre le Burkina Faso et la Turquie est sur la bonne voie.

Le ministre burkinabè de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité Maxime Lomboza Koné a effectué une mission le 29 décembre en République de Turquie afin de diversifier la coopération du Burkina Faso en matière de sécurité. Il y a « des perspectives intéressantes » qui se profilent, foi du porte-parole du gouvernement, le Pr Alkassoum Maïga .

ParNicole Sawadogo, Stagiaire

La situation sécuritaire au Burkina Faso va de mal en pis. Malgré les multiples coopérations en matière de sécurité que le pays entretient avec d’autres, les attaques terroristes ne cessent de se multiplier avec d’énormes pertes en vie humaine, des dégâts matériels ainsi que d’importantes vagues de déplacés internes.

Le Ministre en charge de la Sécurité, Maxime Koné a effectué une mission en Turquie avec pour objectif d’examiner une possible coopération sécuritaire entre le Burkina Faso et la Turquie. Le porte-parole du gouvernement, le Pr Alkassoum Maïga rassure qu’il y a « des perspectives intéressantes » qui se profilent.

Les échanges lors de cette mission ont porté sur des partages d’expériences en matière de lutte contre le terrorisme et sur des questions de formation en spécialisation et en perfectionnement en matière de sécurité, selon le porte-parole du gouvernement.

Patrick Yéyé, commandant de l’Unité d’Intervention Polyvalente de la Police Nationale (UIPPN) et le Lieutenant-Colonel Evrard Somda des Légions spéciales de la Gendarmerie Nationale ont participé à cette mission avec le ministre en charge de la sécurité.

Le ministre burkinabè Maxime Koné et celui de l’intérieur turc Süleyman Soylu, se sont accordés « sur la convention cadre des relations entre les deux départements ministériels. ».

En attendant la formalisation du cadre de convention, la République de Turquie s’est engagée à appuyer le Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme.

www.libreinfo.net

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 + 23 =