Home Société Burkina Faso : Des organisations de la société civile du Nord se...

Burkina Faso : Des organisations de la société civile du Nord se démarquent de la marche du MPP pour la libération totale de Roch Kaboré

0
Coordination régionale mouvement du Nord
Issouf Bagaya dit Watao

La Coordination régionale des mouvements et organisations de la société civile du Nord dit se démarquer de la marche du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) pour la libération totale de l’ex-président Roch Kaboré, prévue le 28 mai 2022 à Ouagadougou. Pour cette coordination, cette marche est « une autre machination dont le but est de saboter la Transition en place ».

Par Daouda Kiekieta

Dans une déclaration parvenue à la rédaction de Libreinfo.net, ce 26 mai, ladite Coordination régionale s’insurge contre l’organisation de la marche du 28 mai prochain et appelle ses militants à s’en démarquer.

« Des jeunes téléguidés par le MPP et des OSC cagoulés politiques envisagent de faire une marche le samedi 28 mai 2022 pour, disent-ils, demander la libération de Roch Kaboré. Nous, Coordination régionale des mouvements et organisations de la société civile venons par la présente informer l’opinion, les jeunes et les femmes en particulier, que nous nous démarquons de la marche » peut-on lire.

Selon la déclaration de la coordination, signée par Issouf Bagaya dit Watao, le MPP manœuvre désespérément pour contrer la bonne marche de la Transition burkinabè. « Cette marche n’est autre qu’une machination dont le but réel est de saboter la Transition en place et préparer une insurrection ».

La coordination souhaite que les autorités actuelles maintiennent l’ex-président en résidence surveillée car, disent-ils, « sa mise en liberté sera d’un grand soutien pour ses militants déjà en ordre de bataille contre le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) ». 

Par ailleurs, elle invite les autorités à sévir contre ceux qui rament à contre-courant des objectifs de la Transition. « Il faut sévir face à ces réactionnaires, ennemis de la république car nous sommes à un tournant décisif de l’histoire de notre pays ». « Pas question de laisser un groupe d’individus assoiffé de pouvoir et de l’argent nous dérouter de notre objectif qui est la sécurisation du pouvoir et le redressement du pays ».

La coordination des organisations pour la libération de Roch Marc Christian Kaboré, a appelé ses militants, lors d’une conférence de presse, à manifester pacifiquement dans la rue le 28 mai prochain pour exiger la libération totale de Roch Kaboré renversé par un coup d’Etat le 24 janvier 2022.

Le 24 mai dernier lors d’un point de presse, le président du MPP, Alassane Bala Sakandé, a affirmé que son parti n’est pas l’initiateur de ladite marche. « Mais en tant que parti qui demande la libération de notre champion, nous n’allons pas dire à nos militants de ne pas partir à la manifestation », a-t-il dit.

www.libreinfo.net 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =