spot_img
spot_img

Côte d’Ivoire : 10 jours de deuil national pour Henri Konan Bédié

Publié le : 

Publié le : 

Suite au décès le mardi 1er août 2023 de l’ancien président de la Côte d’Ivoire Henri Konan Bédié, l’actuel chef de l’État Alassane Ouattara a décrété un deuil national à compter de ce 2 Août 2023. 

Par André-Martin Bado

Le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié est décédé à Abidjan à l’âge de 89 ans et  le président Alassane Ouattara a décrété un deuil national de 10 jours à compter de ce mercredi 2 août 2023. 

En attendant les obsèques,  les premiers responsables de son parti expliquent  que le décès de Henri Konan Bédié fait suite à un malaise. Il a été évacué, affirment-ils, dans la soirée du mardi 1er août 2023 de son village Daoukro vers Abidjan, la capitale. Il n’a pas survécu malgré les efforts de l’équipe médicale.

 Henri Konan Bédié, bien connu sur la scène politique ivoirienne, était l’une des grandes figures de la vie politique du pays. Il préparait son parti pour les élections municipales et régionales du 2 septembre prochain, une étape décisive pour l’avenir du PDCI en vue de l’échéance présidentielle de 2025.

 Konan Bédié, un doyen de la vie politique ivoirienne, avait été candidat à l’élection présidentielle de 2010. Il était arrivé en troisième position au premier tour de cette élection et s’était alors rallié à la candidature d’Alassane Dramane Ouattara. C’est ce dernier qui avait été  élu président à la suite de crises post-électorales.

En 2020, M. Bédié figurait parmi les leaders politiques qui avaient boycotté les élections présidentielles en qualifiant le processus électoral d’illégal.

Henri Konan Bédié avait dirigé l’État Ivoirien de 1993 à 1999 et avait ainsi été l’un des acteurs-clés de la transition démocratique du pays après le décès du premier président ivoirien  Félix Houphouët-Boigny. 

Sous le mandat de M. Bédié la Côte d’Ivoire avait connu des avancées significatives sur le plan économique et social mais aussi des controverses politiques, notamment après le coup d’État mené par le général Robert Guéi qui mit fin à son régime en 1999.

Surnommé « Houphouët-Boigny le jeune », M. Bédié avait été nommé à 26 ans comme premier ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux États-Unis de 1961 à 1966.

De retour au pays, Henri Konan Bédié  était devenu délégué aux affaires économiques et financières jusqu’en 1968.

Il allait ensuite être nommé ministre de l’Economie et des Finances de 1968 à 1977 puis président de l’Assemblée nationale ivoirienne de 1980 à 1993.

www.libreinfo.net 

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...