Home A la une Côte d’Ivoire : Des cadres politiques proches de Laurent Gbagbo regagnent Abidjan après...

Côte d’Ivoire : Des cadres politiques proches de Laurent Gbagbo regagnent Abidjan après dix ans d’exil

Côte d'Ivoire Exilés Politiques Abidjan

Plusieurs cadres du Front populaire ivoirien (FPI) en exil au Ghana depuis dix ans, suite à la crise post-électorale de 2010-2011, regagnent la Côte d’ivoire. Les six hauts cadres du Parti sont arrivés ce  vendredi 30 avril 2021 à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. 

Par Tatiana Kaboré

C’est à bord d’un vol Emirat n° EK 787 que Justin Katinan Koné, ancien ministre du Budget de Laurent Gbagbo, Adia Damana Pikass, Tahi Etienne, Jeannette Koudou, Véhi Topka et Innocent Abouo ont regagné la Côte d’Ivoire ce 30 avril. L’annonce a été faite dans un communiqué du parti FPI de Laurent Gbagbo, indiquant aussi que « c’est un pas important vers la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire ».

Selon les cadres du parti, le retour de ces militants et cadres du FPI, parti de l’ancien président Laurent Gbagbo, a été rendu possible grâce à l’accord « tripartite » entre le gouvernement ivoirien, Ghanéen et le Haut- commissariat aux réfugiés (HCR) de l’ONU. Ces exilés vivaient au Ghana et certains étaient poursuivis par la justice ivoirienne. Pour lever l’inquiétude de ces exilés politiques quant aux éventuelles poursuites, le président ivoirien Alassane Ouattara a donné l’assurance à Justin Koné Katinan visé par la justice ivoirienne et les autres qu’ils ne doivent pas craindre d’embarquer dans l’avion qui leur a été affrété.

« Je souhaites que la Côte d’Ivoire continue en paix. Nous avons engagé un processus de réconciliation renforcée. C’est pour cela que nous avons un ministre de la réconciliation avec qui j’ai parlé car il y’avait un certain nombre de nos compatriotes qui étaient au Ghana. Nous leur avons dit qu’ils peuvent rentrer. Comme je l’ai indiqué pour Laurent Gbagbo, il peut rentrer à tout moment », a annoncé le président Alassane Ouattara. Il l’a fait savoir à l’occasion de sa rencontre avec les populations des 10 régions dont le district d’Abidjan venues lui exprimer leur reconnaissance pour avoir nommé certains de leurs cadres.

A l’en croire, cette volonté de réconciliation et du retour au pays des exilés doit être connue de tous. Car dit-il, la Côte d’ivoire tient à la vraie réconciliation de ses fils et filles. « Nous prenons l’engagement de renforcer la réconciliation. Il n’y a pas de raison que nous ne soyons pas réconciliés. », a-t-il rassuré. Avant de conclure « qu’il faut savoir pardonner et passer à autre chose ».

Pour sa part, le ministre en charge de la Réconciliation nationale Kouadio Konan Bertin (KKB), dit se « Réjouir que ces cadres ivoiriens puissent retrouver leur terre natale ». De son côté, le FPI indique que ces six cadres dès leur arrivée, participeront à l’organisation du retour de leur mentor, l’ancien président Laurent Gbagbo, dont la date n’a pas encore officiellement été fixée.

Pour mémoire, le président Alassane Ouattara avait lors d’un conseil des ministres au début du mois d’avril donner son feu vert sur le retour de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé tous deux acquittés définitivement le 31 mars 2021 à l’issus du procès à la Cour pénale Internationale.

www.libreinfo.net