Home A la une Côte d’ivoire: Laurent Gbagbo bénéficiera du statut d’ancien chef d’Etat(Alassane Ouattara)

Côte d’ivoire: Laurent Gbagbo bénéficiera du statut d’ancien chef d’Etat(Alassane Ouattara)

Côte d'ivoire Retour de Laurent Gbagbo
L'ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo

Après l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé par la CPI, le président Alassane Ouattara se montre très disponible à accueillir les deux hommes en Côte d’Ivoire. Il a annoncé ses intentions ce mercredi 7 avril 2021 à Abidjan.

 

Par La Rédaction

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara, a annoncé ce mercredi 7 avril le retour prochain des ex pensionnaires de la Cour Pénale Internationale (CPI). Il s’agit de l’ancien Président Laurent Gbagbo et de son ex ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé. Ils ont tous été acquittés par la chambre d’appel de la CPI le 31 mars 2021.

Le Président Ouattara qui a fait l’annonce de leur retour ce mercredi a indiqué que « l’ancien président et son ex ministre peuvent regagner la Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent » et que « des dispositions seront prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et autres indemnités dus aux anciens présidents de la République ».

Il y a quelque mois, Laurent Gbagbo, le fondateur du Front Populaire Ivoirien (FPI) avait instruit l’actuel responsable de son parti, Asso Adou (GOR, Gbagbo ou rien ndlr), de prendre attache avec les autorités ivoiriennes pour organiser son retour à Abidjan dans les conditions dignes de son rang. Le retour de l’ancien président ivoirien avait été annoncé pour courant mars 2021 mais avec le décès de l’ex Premier ministre, Hamed Bakayoko le 10 mars dernier, Laurent Gbagbo avait repoussé son retour à Abidjan pour une date ultérieure avant que la CPI ne l’acquitte définitivement.

L’ancien chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo a obtenu deux passeports (ordinaire et diplomatique) en début décembre 2020. Ce qui lui donne la possibilité de pouvoir revenir en Côte d’Ivoire. Faut-il le rappeler, depuis son acquittement en première instance à la CPI en janvier 2019, l’ancien Président ivoirien vivait à Bruxelles en Belgique.

www.libreinfo.net