Accueil Sécurité Côte d’Ivoire:le chef du commando de l’attaque de Kafolo a été arrêté...

Côte d’Ivoire:le chef du commando de l’attaque de Kafolo a été arrêté dimanche,Hamed Bakayoko ministre de la défense

Le Ministre d'Etat ivoirien de la defense Hamed Bakayoko et des soldats ivoiriens
Le Ministre d'Etat ivoirien de la defense Hamed Bakayoko et des soldats ivoiriens

Une cérémonie d’observation d’une minute de silence en l’honneur des soldats tombés à Kafolo s’est tenue ce lundi 22 juin 2020, au nouveau camp d’Akouédo en présence du ministre de la Défense Hamed Bakayoko. Celui-ci a déclaré que le chef du commando de l’attaque de Kafolo a été arrêté.

Hamed Bakayoko s’est rendu au nouveau camp militaire d’Akouédo et s’est entretenu avec les soldats à la suite d’une attaque terroriste qui a engendré une dizaine de morts de leur rang à Kafolo. Le ministre de la Défense à rassuré ses éléments : « Nous avons sur instruction du Président demander au Grand commandement de tout faire pour que ces crimes ne soient pas impunis. Beaucoup de ces personnes qui ont commis cet acte criminel, terroriste sont sous les verrous. Des personnes qui étaient directement en action. Puisque nous avons retrouvé certaines images dans leurs téléphones qui montrent qu’ils ont filmé ».

Le Premier ministre par intérim a par ailleurs marqué sa fierté quant à la capacité de réaction et d’investigation des Forces ivoiriennes. « Tous ceux qui ont fait cela sont en voie d’arrestation », dit-il. Confirmant la présence d’Alassane Ouattara à la cérémonie d’hommage qui sera rendue aux soldats tombés.  

« Le Président de la République, Chef suprême des Armées participera lui-même à la cérémonie d’hommage qui leur sera rendue en temps et heure selon le calendrier que nous proposera l’Etat-major. L’Etat mettra tout en œuvre pour que ceux qui ont commis cet acte ignoble », fait savoir Hamed Bakayoko.

Tout en révélant l’arrestation du chef commando de l’attaque : « Le chef du commando qui a mené l’action a été pris hier et avec les investigations nous irons plus loin », a-t-il précisé. Rappelons que le poste de garde de Kafolo a été attaqué par des individus lourdement armés dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 juin 2020. Cette attaque a enregistré 12 morts dont 11 militaires et un gendarme.

Source: Afrik Soir

www.libreinfo.net