Home Société Coup d’Etat au Burkina : une mobilisation populaire en soutien à la junte...

Coup d’Etat au Burkina : une mobilisation populaire en soutien à la junte à Kaya

0

Des manifestants sont sortis nombreux le mardi 25 janvier 2022 dans les rues de Kaya pour manifester leur soutien aux militaires ayant perpétré le coup d’Etat au Burkina Faso. Issaka Sawadogo, président communal des jeunes de Kaya a initié la marche. Le soutien se manifestait par des slogans, des danses et des chants à la Place Naaba Oubli de Kaya. Libreinfo.net est allé à la rencontre de ces manifestants.

Par Wasiyu Adigun, correspondant Sanmatenga

Hommes, femmes et enfants ont répondu présents à l’appel de Issaka Sawadogo. La marche a pour but de soutenir le coup d’Etat et d’accompagner le Président du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), Paul Henri Sandaogo Damiba.

Sur des pancartes, on pouvait lire: « Quand le peuple se met debout l’impérialisme tremble », « Thomas Sankara et soutien indéfectible à nos FDS. »

Issaka Sawadogo, l’initiateur de la marche n’a pas manqué de traduire son émotion en ces mots. « Nous jeunes de Kaya, nous voulons traduire notre soutien sans faille à ce mouvement qui est venu libérer le peuple du Burkina Faso. Le mouvement qui a pris en main le destin de notre pays. Nous sommes tellement souder avec eux. On les soutient. », a-t-il affirmé.

Pour M. Sawadogo, ce putsch est une libération du peuple burkinabè.« Ils sont venus libérer un peuple en proie à des crimes, à la souffrance.»

Il a par ailleurs formulé une attente.« Nous voulons que l’armée prenne en compte déjà la situation tellement critique de la région du Centre-nord.»

Seyouba Belemviré, militant de la Convention Nationale pour le Progrès (CNP), a exprimé son souhait. « Qu’il [Paul Henri Sandaogo Damiba] soit un Président exemplaire qui écoute la population. Qu’il ne fasse pas ce qu’il veut. Avec la population, tout peut aller. »

Apolline Ouédraogo enseignante à Kaya, a également exprimé ses attentes. « Nous demandons à ce régime [MPSR] la sécurité pour que nos PDI [Personnes Déplacées Internes] retournent dans leurs villages, et la réouverture des écoles fermées. », a-t-elle souhaité.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =