Home Politique Coupure de Facebook : pour l’intérêt supérieur de la Nation, «le gouvernement...

Coupure de Facebook : pour l’intérêt supérieur de la Nation, «le gouvernement est en droit d’opérer des régulations», Pr Alkassoum Maïga

0
Coupure de Facebook
Application Facebook.@BFMTV

À l’issue du conseil des ministres du mercredi 19 janvier 2022, le porte-parole du gouvernement, le Pr Alkassoum Maïga,s’est exprimé sur la restriction des réseaux sociaux au Burkina Faso via les données mobiles. Il confie que le gouvernement est dans son droit de restreindre la connexion Facebook.

Par André-Martin Bado

Depuis plusieurs jours ,il est difficile d’accéder à Facebook via les données mobiles. Cette restriction de l’internet n’est pas une première au Burkina Faso.

Interpellé sur le sujet, au sortir du Conseil des ministres ,le porte-parole du gouvernement, le Pr Alkassoum Maïga, a expliqué que  ces nouvelles restrictions sont prises pour l’intérêt supérieur de la Nation. 

Pour lui, il ne faut pas s’attendre forcément à ce que le gouvernement se justifie. «Je ne sais pas si vous voulez qu’on se justifie où s’explique, mais mettez tout ce que vous constatez dans le registre de l’intérêt supérieur de la Nation.»

Selon le ministre , cette mesure relève des pouvoirs du gouvernement « On vous avait informé que pour des raisons de sécurité et d’autres préoccupations d’intérêt national, le gouvernement est en droit d’opérer des régulations.» 

Pour le ministre Maïga, face à la situation sécuritaire dégradante dans le pays, il n’y a que l’intérêt national qui prime. «Je pense que si on a le choix entre laisser l’insécurité se propager et prendre les mesures qui permettent de maintenir un minimum de contrôle par rapport à la situation, vous et moi, le choix me paraît clair que l’intérêt national doit être au-dessus de nos intérêts particuliers.»

Il confie que dans cette situation concernent tous les citoyens d’autant que cela est dans l’intérêt général. « Je suis dans la même situation que vous ,depuis ce temps, je n’ai pas accès à Facebook.»

Il faut rappeler que depuis cette mesure du gouvernement, plusieurs Burkinabè ont recours à l’application VPN gratuite pour accéder à Facebook.

www.libreinfo.net 

 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 − 9 =