Home Politique Covid-19 : Après des vives critiques contre le gouvernement l’opposition apporte 6 millions...

Covid-19 : Après des vives critiques contre le gouvernement l’opposition apporte 6 millions de FCFA

0
Photo de remise du chèque de l'opposition politique burkinabè au ministère de la santé
Photo de remise du chèque de l'opposition politique burkinabè au ministère de la santé

Depuis l’annonce des premiers cas de covid-19, le 9 mars 2020 au Burkina Faso, une chaîne de solidarité s’est développée. Ce qui a permis de mobiliser près de 1,4 milliards FCFA. Ce 9 avril, c’est l’Opposition politique burkinabè qui remet une enveloppe de six millions de FCFA pour aider à lutter contre la propagation du Covid-19.

Par Siébou Kansié

Pour l’une des rares fois, l’Opposition politique et la majorité présidentielle parlent le même langage devant une menace nationale : « Nous sommes tous des Burkinabè. Il arrive que dans le combat politique que nous menons avec ceux qui sont au pouvoir, nous ayons des divergences. Mais là, nous sommes face à un fléau qui frappe la Nation et il est important que l’ensemble des forces de notre pays se mettent ensemble. », a dit Zéphirin Diabré, chef de file de l’Opposition politique burkinabè (CFOP-BF).

C’est le ministère de la santé qui a reçu le don. « Ce don va servir à acquérir le matériel de protection, les équipements, les produits et tout ce qui rentre dans le cadre de cette lutte contre le Covid-19 », a déclaré le directeur de cabinet du ministère de la santé, Emmanuel Sorgho.

L’Opposition politique s’indigne de la gestion de la crise par le gouvernement MPP

Dans la gestion du covid-19 par le gouvernement, l’Opposition politique burkinabè lors de sa  conférence de presse du mardi 07 avril 2020, dénonçaient un pillage des ressources du pays au bord du gouffre par le gouvernement. La conférence était animée par Mamadou Kabré, président du Prit-Lannaya et Amadou Diemdioda Dicko, vice-président de l’UPC.

Pour elle, le gouvernement burkinabè qui annonçait qu’elle était prête à affronter le coronavirus, n’était pas du tout préparé. Pour preuve, elle cite les décisions de celui-ci qui reflètent plus le tâtonnement, l’improvisation et la contradiction. Et d’ajouter que le plan de riposte révisé et chiffré à 177 milliards de Francs CFA, « est juste une nouvelle caverne d’Ali Baba pour le régime du MPP. »

Si l’Opposition félicite les mesures annoncées par le président du Faso pour contrer la propagation du Covid-19, elle relève par contre, des failles qui sont entre autres, l’oubli de l’écrasante majorité des Burkinabè. Il s’agit des paysans, le silence sur l’application de l’IUTS sur les primes et indemnités des agents de la fonction publique mais aussi sur la suspension des salaires suite à la dernière grève générale des travailleurs de la fonction publique.

Le CFOP-BF finira par demander « aux Burkinabè, à l’ASCE-LC, et aux OSC de lutte contre la corruption, de se mobiliser pour empêcher que le régime du MPP ne se serve pas du coronavirus pour piller encore les maigres ressources qui restent à notre pays. » Car, ajoutent Mamadou Kabré et ses camarades, « Il y va de la survie du Burina Faso, et de ce que nous souhaitons laisser à nos enfants comme héritage. »

Le parti au pouvoir, le MPP a pour sa part donné 5 millions de FCFA au ministère de la santé. Le NTD, parti membre de la majorité présidentielle a offert un chèque de 4 millions de FCFA.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 × 19 =