spot_img
spot_img

Covid-19 en Côte-d’Ivoire : l’électricité et l’eau gratuites pour environ 6 millions de personnes durant deux mois

Publié le : 

Publié le : 

Dans le cadre de la gestion des chocs liés à la pandémie du Covid-19, le gouvernement de Côte-d’Ivoire a annoncé une série de mesures sanitaires et socio-économiques contenues dans des plans. En effet, à la suite de l’annonce – faite par le président Alassane Ouattara le 23 mars dernier – d’un Plan de riposte sanitaire crédité de 95 milliards 880 millions de FCFA, c’est un Plan de soutien économique, social et humanitaire évalué à 1700 milliards de FCFA qui a été annoncé le 31 mars par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. En vertu de ce deuxième Plan, les Ivoiriens bénéficient de plusieurs mesures dont certaines les exonèrent du paiement des factures d’eau et d’électricité pour les mois d’avril et de mai 2020.   

Par la Rédaction

La Côte-d’Ivoire, dira le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, « vit une période particulièrement difficile » due à la pandémie du Coronavirus. Selon lui, cette pandémie est porteuse d’une « crise qui est à la fois sanitaire, sociale et économique. »

C’est pourquoi, à la suite du démarrage d’un Plan de riposte sanitaire qui a déjà permis de renforcer la capacité de prélèvement des cas suspects et le système de soins, d’étendre les sites de prise en charge des cas positifs,  de passer l’ensemble des commandes urgentes de matériel de protection, de disponibiliser des stocks de médicaments nécessaires, un Plan de soutien économique, social et humanitaire est concocté pour « atténuer l’impact de la pandémie sur les populations et les acteurs économiques des secteurs formels et informels ».

Doté d’un montant de 1700 milliards de FCFA, ce Plan de soutien économique, social et humanitaire prévoit la prise en charge des factures d’eau et d’électricité que devraient payer plus d’un million de ménages pour leurs consommations durant les mois d’avril et de mai 2020. Ainsi, environ six millions d’Ivoiriens se trouvent exonérés du paiement de factures d’eau et d’électricité durant deux mois.

Ce Plan prévoit également l’opérationnalisation d’un fonds de solidarité, le renforcement du contrôle des produits de grande consommation sur fond d’application de sanctions aux contrevenants, l’incitation des bailleurs à faire preuve de souplesse à l’égard des locataire dans le cadre des baux d’habitation, l’effectivité d’une éducation à distance en commençant par les classes d’examens (CM2, Troisième et Terminale) par le biais de la télévision.

Au-delà, cet ambitieux Plan est porteur, entre autres, d’un fonds de soutien au secteur privé, d’un fonds spécifique d’appui aux entreprises du secteur informel, de mesures de soutien aux principales filières de l’économie nationale ainsi qu’à la production vivrière, maraîchère et fruitière.

A noter que la Côte d’Ivoire enregistre à la date du 30 mars 2020, 168 cas positifs au Covid-19, 1 décès et 6 patients guéris. Face au risque très élevé de propagation de la pandémie, le président Alassane Ouattara a décrété depuis le 23 mars, l’état d’urgence, le couvre-feu et l’interdiction des voyages de personnes entre le Grand Abidjan et l’intérieur du pays.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Burkina Faso :  les femmes sont les plus exposées au sous-emploi

Selon le rapport thématique 2023 sur l’ inadéquation entre le chômage et la structure informelle de l’économie burkinabè, les femmes sont les plus exposées...

Burkina : l’économie connaît une hausse de 3,0%

Le conseil des ministres s'est tenu le  22 mai 2024 à Ouagadougou. Il en ressort que l’année 2023 a connu une hausse de croissance...

Sécurité et santé au travail: l’OST échange avec ses partenaires à Bobo Dioulasso

L’Office de santé des travailleurs (OST) a organisé le mercredi 22 mai 2024 à Bobo-Dioulasso, une rencontre d’échanges et d’informations avec ses partenaires. C’est...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...