Home Economie Covid-19 et mesures socio-économiques : la gratuité d’électricité par cash power se...

Covid-19 et mesures socio-économiques : la gratuité d’électricité par cash power se fait encore attendre

0

Le président du Faso dans son message à la nation le 2 avril 2020, a annoncé des mesures sociales en vue de permettre aux populations de faire face aux effets du Covid-19. Parmi ces mesures, on note la prise en charge des factures d’électricité pour les couches sociales utilisant des branchements de 3 ampères monophasés, du rabattement des factures d’électricité de 50% pour les branchements de 5 et 10 ampères. Ceux qui utilisent l’électricité par cash power devraient aussi bénéficier de cette gratuité pour les consommations de 75 KW/h. Près d’une semaine après, certaines mesures peinent à se mettre en œuvre.

Par la Siébou Kansié

Le 4 avril dernier, le ministre de l’énergie, Bachir Ismaël Ouédraogo, annonçait que les techniciens en charge de l’énergie électrique étaient à pied d’œuvre pour reprogrammer les machines pour rendre effective la mesure de gratuité aussi bien pour les compteurs ordinaires que pour les compteurs cash power. Mais le constat fait ce mardi 7 avril révèle que des clients ont essayé de payer sans succès des unités d’électricité cash power via leur compte de paiement électronique.

Dabiré Théodore tente depuis ce matin de payer moins de 75 kW/h d’unités en vain. « J’ai essayé plusieurs fois et on m’envoie comme message : ‘’la transaction a échoué, catégorie minimum payer solde atteint.’’» On lui notifie qu’il n’a pas assez de crédit pour l’opération. Alors que son compteur signalait, dit-il. Il fera recharger son compte de paiement électronique. Il reprend l’opération avec succès. C’est donc dire que la gratuité de l’électricité par cash power se fait encore attendre.

Plus loin, un autre client soliloque. Il est irrité. Lui c’est Eric Kambou, étudiant en fin de cycle de master en grammaire française. Il tente comme d’habitude, de payer ses unités d’électricité via son compte de paiement électronique. Mais rien ne marche. En fait, il n’a pas assez de crédits pour l’opération. Pour lui, ce sont les techniciens qui doivent travailler en amont pour la reprogrammation des machines avant que le président en aval, n’annonce les mesures. Ce qui pourrait naturellement éviter les désagréments.

Siri Dembié, « j’ai le compteur ordinaire. J’ai payé ma consommation de mars sans problème. Je pense pour ma part, que c’est en fin avril que la gratuité doit s’appliquer sur ma consommation. » La majorité des clients disposant des compteurs cash power, souhaitent l’effectivité de ces mesures et que les achats d’unités déjà effectués soit remboursés à la prochaine recharge.

Pour rappel, le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, a fait savoir le 4 avril au cours d’une conférence de presse, que ces mesures entreront en vigueur dans la semaine du 6 au 13 avril 2020. Elles coûteront 15 milliards FCFA au secteur de l’énergie et toucheront plus de 675 mille ménages burkinabè. Elles concerneront 90% de la clientèle et coûteront plus de 14 milliards FCFA à la Société nationale burkinabé d’électricité (SONABEL).

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 × 25 =