Home Santé Covid-19 : l’armée burkinabé impliquée dans la production des masques de protection

Covid-19 : l’armée burkinabé impliquée dans la production des masques de protection

0

Le Premier ministre Christophe Dabiré, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga et le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), Stanislas Ouaro, ont visité l’institut de recherche en science de la santé (IRSS), puis l’équipe de production des masques de protection dans les locaux de l’armée nationale. 

Par Siébou Kansié

A travers cette sortie, le chef du gouvernement entendait s’imprégner de l’état d’avancement de la production de la chloroquine admise dans le traitement des cas de Covid-19 au Burkina Faso. Une production confiée à la communauté scientifique burkinabè.

Les scientifiques sont des gens qui travaillent dans l’ombre. Presque personne ne les voit, mais ‘’ils font un excellent travail de recherche et de formulation de produits pour permettre à notre pays d’apporter une réponse endogène aux différentes crises que nous traversons’’ a laissé entendre le Premier ministre Dabiré devant les agents de l’IRSS et du laboratoire U-Phama.

A en croire Sylvin Ouédraogo, le Directeur général de l’IRSS, « La capacité de production de la machine est de 2000 comprimés à la minute ; mais elle va tourner pour l’instant à 1500 comprimés à la minute, en attendant d’atteindre la vitesse sa de croisière ».

Entre 5 000 et 15 000 masques à produire par jour

 L’atelier de production des moyens de protection des forces armées nationales a reçu la visite du Premier ministre, ce mardi 21 avril 2020.

Cette visite intervient à la suite de la prise d’une mesure imposant le port obligatoire, à compter du 27 avril 2020, du masque de protection contre le Covid-19. Etant donné que l’effectivité de cette mesure requiert la disponibilité en qualité et quantité suffisantes de ces masques, l’atelier de couture de l’armée nationale a été sollicité.

Ce mardi 21 avril, le chef du gouvernement s’est rendu dans cet atelier, certainement pour s’imprégner de l’état d’avancement de cette activité de production intensive de masques de protection.

Au sortir dudit atelier, M. Dabiré a révélé que « la production de masques de la grande muette est destinée spécifiquement aux élèves sur l’ensemble du territoire national dans le cadre des efforts faits par le gouvernement pour la réouverture des établissements, secondaires et supérieurs ». Ces couturiers de l’armée qui sont déjà à une production journalière de 5 000 masques, promettent d’atteindre 15 000 masques de protection par jour.

En attendant la finalisation de cette production, le Premier ministre Dabiré a exprimé, ce 21 avril, ses encouragements à ces couturiers qui s’activent sans relâche pour relever le défi qui leur a été lancé par le gouvernement.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 ⁄ 2 =