Accueil Société Crise à la police nationale : l’UNAPOL appelle les policiers à reprendre...

Crise à la police nationale : l’UNAPOL appelle les policiers à reprendre le service

Le gouvernement burkinabè et la police nationale sont parvenus à signer un protocole d’accord ce vendredi 8 mars, mettant fin ainsi à la crise. Selon les termes du protocole d’accord à l’issue de la rencontre entre le ministre de la sécurité Ousmane Compaoré et l’UNAPOL(union nationale de la police),il ressort : l’adoption de tous les décrets d’application de la loi 027 portant statut du cadre de la police nationale au plus tard le 08 avril 2019, la transmission en conseil des ministres du dossier de reconstitution de carrière des officiers de police au plus tard fin avril 2019, le début des travaux de correction des salaires au plus tard fin mars 2019 et enfin, la reprise et la finalisation des négociations avec le gouvernement au plus tard le 15 mars 2019. Selon l’UNAPOL dans un communiqué que libreinfo.net a obtenu, ces points d’accord ont fait l’objet d’un protocole d’accord dûment signé par les deux parties. L’UNAPOL a invité tous les policiers à reprendre le service sur toute l’étendue du territoire.

La crise à la police a débuté le lundi 4 mars paralysant tous les services de la police. Le gouvernement par la voix de son porte-parole Remi Dandjinou avait manifesté sa volonté mercredi dernier après le conseil de ministre de discuter avec les frondeurs mais il n’y avait pas d’interlocuteur réel car le mouvement était dirigé par des inconnus. Les déclarations étaient signées la troupe. L’UNAPOL qui fait office de syndicat de la police avait laissé entendre qu’elle n’était pas associée à ce mouvement par conséquent elle ne connaissait pas les instigateurs de cette crise.

Marie Sama
Libreinfo.net

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 − 5 =