Accueil A la une Burkina Faso : un élève meurt suite à une blessure (Conseil des ministres)

Burkina Faso : un élève meurt suite à une blessure (Conseil des ministres)

Le Conseil des ministres du lundi 24 mai 2021 a été présidé par le Chef de l’Etat, Roch Kaboré. A la sortie du Conseil, le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura a annoncé la fermeture du lycée Philippe Zinda Kaboré.

Par Rama Diallo, stagiaire

Le Conseil des ministres du lundi 24 mai 2021 a débuté à 9 heures et a pris fin à 13h 40 mn. Le ministre en charge de la Communication a déploré les manifestations des élèves suite à l’annonce des réformes. «Malgré la sensibilisation et les efforts de communication à l’interne et à l’extérieur, des actes de vandalisme ont été constatés », a signifié le porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura

Le ministre a appelé les acteurs de l’éducation à revenir à la raison. Il a également martelé que la fermeté sera de rigueur concernant un certain nombre d’actes qui seront posés par élèves.

C’est ainsi que le lycée Philippe Zinda Kaboré a été fermé jusqu’à nouvel ordre. La fermeture de l’établissement a été motivée par des raisons d’ordre public mais aussi par des raisons pratiques car les archives et les documents didactiques ont été détruits.

Concernant les vacances scolaires, le Conseil des ministres a décidé que les établissements qui ont fini leurs évaluations du troisième trimestre mettent les élèves des classes intermédiaires en vacances le 17 juin 2021.

Le point du déroulement de l’année scolaire dans les écoles dans les régions a été aussi fait. Dans la Boucle du Mouhoun sur 407 établissements, 11 n’ont pas fait les dernières évaluations du 3e trimestre. Sur 180 établissements, 58 n’ont pas fait les épreuves des dernières évaluations du 3e trimestre dans les Cascades.

Dans le Centre, sur 1033 établissements, 21 n’ont pas fait les évaluations du 3e trimestre. 335 établissements dont 160 n’ont pas fait les dernières évaluations du 3e trimestre ont été constatés dans le Centre-Est. Au Centre-Nord, sur 275 établissements, 37 n’ont pas fait les évaluations du 3e trimestre. Le centre-Ouest a 484 établissements.  161 n’ont pas pu faire les évaluations du 3e trimestre.

Mort d’un élève

Sur 223 établissements dans le Centre-Sud, 104 n’ont pas fait les dernières évaluations du 3e trimestre. A l’Est, 227 établissements dont 28 n’ont pas fait les dernières évaluations du 3e trimestre et au Nord, sur 293 établissements, deux n’ont pas pu faire les dernières évaluations du 3e trimestre.

Les Hauts-Bassins ont 515 écoles et un seul établissement n’a pas pu faire les dernières évaluations du 3e trimestre. Dans les 36 écoles du Sahel, cinq n’ont pas fait les dernières évaluations du 3e trimestre. Le Sud-Ouest a 186 établissements et 102 n’ont pas pu faire les dernières évaluations du 3e trimestre. Le Plateau Central dispose de 259 établissements et six n’ont pas fait les évaluations du 3e trimestre.

Pour rappel, au cours des manifestations des élèves contre les réformes scolaires, le bureau du proviseur du Lycée Philippe Zinda Kaboré a été vandalisé. Son véhicule a été saccagé, des documents et certains fichiers des élèves ont été détruits. Et un élève a perdu la vie à Ouagadougou, le dimanche 23 mai 2021, à la suite d’un projectile qu’il avait reçu sur la tête lors des manifestations. Une autre avait perdu la vie également à Kougounsi.

www.libreinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
12 ⁄ 6 =