Home A la une Crise en Ethiopie: 600 personnes tuées à Tigré

Crise en Ethiopie: 600 personnes tuées à Tigré

La commission éthiopienne des droits de l’homme (EHRC) a rendu publique mardi 24 novembre 2020, le bilan de l’attaque perpétrée par des rebelles dans la région du Tigré en Ethiopie. C’était le 9 novembre 2020.

Par André-Martin Bado 

La commission éthiopienne des droits de l’homme (EHRC) a annoncé mardi 24 novembre, que 600 civils ont été tués dans l’attaque perpétrée par une milice Tigréenne à Mai Kadra, localité du Tigré en Éthiopie le 9 novembre 2020. La Commission dans un rapport, a mis en cause des jeunes de Tigré et les forces de sécurité loyales aux autorités locales.

L’attaque a visé selon la commission, des paysans saisonniers non-Tigréens. Le carnage a fait réagir dimanche, le premier ministre éthiopien, Ahmed Abiy qui a donné aux dirigeants du Tigré, un ultimatum de 72 heures pour se rendre.

A défaut, une offensive sera lancée contre Melkelle, la capitale locale de la région, pour déloger ses dirigeants et les remplacer par une nouvelle administration.  Une offre qui a été rejetée par le président Tigréen, Debretsion Gebremichael,qui répond au premier Abiy : ‘’Nous sommes un peuple de principes et prêts à mourir’’.

Face à ce climat délétère, les Nations Unies appellent à la protection des civils.  Cette guerre de Tigré est un conflit armé entre le gouvernement fédéral éthiopien et le gouvernement régional du Tigré.

www.libreinfo.net