Home Culture Culture: Aïcha Koné, la griotte des présidents militaires

Culture: Aïcha Koné, la griotte des présidents militaires

0
La chanteuse ivoirienne Aicha Koné

La chanteuse ivoirienne Aïcha Koné a dévoilé une nouvelle chanson dans laquelle, elle fait les éloges du Président malien Assimi Goita.

Par Mathilde Zoungrana

C’est une polémique qui fait couler beaucoup d’encre et de salive actuellement sur la toile. En effet,  beaucoup d’ivoiriens ne s’y attendaient pas  «à cette trahison» de la part de la diva de la musique ivoirienne comme certains se plaisent à le dire suite aux différends qui existent actuellement entre la Côte d’Ivoire et le Mali.

Dans une vidéo publiée sur la toile, la chanteuse fait savoir que la situation des 49 militaires ivoiriens est préoccupante, cependant, elle voit en Assimi Goita, un Président qui «continue un combat mené par nos devanciers pour la liberté» a-t-elle déclaré.

«On ne peut pas plaire à tout le monde. Moi je pense que le combat que mène aujourd’hui Assimi Goïta n’est pas celui du Mali seul et je crois que nous allons nous en rendre compte plus tard. Il est sur la voie de continuer un combat mené par nos devanciers pour la liberté de l’Afrique. Si nous disons que nous sommes panafricains, nous devons comprendre les choses dans ce sens. Moi, je suis une artiste chanteuse et je soutiens Assimi parce que c’est un panafricain. Même si je ne suis pas du Mali, je pense que c’est un combat collectif. Si le Mali sort vainqueur de ce combat, nous aurons tous  eu la victoire », a-t-elle indiqué.

La chanteuse précise également que sa nouvelle chanson est à l’honneur de Mamadi Doumbouya de la Guinée et Paul Damiba du Burkina Faso.

«Je vois Assimi Goïta à la télévision, je ne le connais pas physiquement. Mais c’est sa vision pour l’avancée du continent africain que j’ai aimée et qui a inspiré cette chanson. Nous sommes à la recherche de jeunes africains qui connaissent nos valeurs et de dirigeants qui nous aideront à sortir de la précarité. J’ai fait cette chanson en l’honneur d’Assimi Goïta du Mali, de Mamadi Doumbouya de la Guinée et Paul Damiba du Burkina Faso», explique la Diva.

Pour elle, «Nous sommes dans le vent du changement. Il faut que les africains ouvrent les yeux. Il y a eu de l’avancée. Des mentalités sont en train de changer. Et Assimi Goïta est sur cette voie. Beaucoup d’africains devraient le suivre dans cette lancée car c’est un enfant du continent et si tout le monde l’aide à avancer dans le travail qu’il fait au Mali, tout le continent aura la paix ».

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 + 2 =