Accueil Communiqué DECLARATION:WANEP BURKINA ensemble, boutons le COVID-19 hors de notre Pays

DECLARATION:WANEP BURKINA ensemble, boutons le COVID-19 hors de notre Pays

DÉCLARATION – WANEP BURKINA

Ensemble, boutons le COVID-19 hors de notre Pays

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays du monde, traverse une crise sanitaire avec l’apparition en mars 2020 des premiers cas confirmés de la pandémie du COVID-19. Le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix au Burkina Faso salue les efforts entrepris par le gouvernement pour la gestion de la pandémie et la prise en charge des malades. Il félicite et encourage le personnel soignant qui, malgré la modestie des moyens, se bat jour et nuit pour redonner espoir aux malades. Il présente par ailleurs, ses condoléances aux familles éplorées et souhaite prompt rétablissement aux malades. Toutefois, force est de reconnaître que le nombre de cas confirmés ne fait qu’augmenter de même que le nombre de décès.

Le plan de riposte proposé par le gouvernement pour la réduction de la propagation du virus est à encourager, accompagner mais il est important de noter que la survie de la population, à majorité démunie, ne dépend que de son travail au quotidien. Ainsi, il faut saluer les efforts de gratuité au niveau de l’eau courante et de l’électricité, de même que les autres mesures tendant à renforcer la résilience des populations.

Constatant l’augmentation des cas confirmés du COVID-19 et des décès au Burkina Faso, WANEP Burkina recommande :

Au plan sanitaire

Tout en félicitant les initiatives entreprises au niveau de la prévention et des soins, le WANEP invite les autorités sanitaires à aller plus de l’avant afin d’établir une confiance avec les patients par une communication efficace et rassurante. Par ailleurs, des réflexions doivent se poursuivre concernant la mise en œuvre des mesures sanitaires surtout au niveau des marchés de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso qui ont rouvert. S’il est important de relancer l’économie, il ne faut pas que les espaces de grands rassemblements soient de nouveaux foyers de contamination.  De même, associer tout le corps médical à la lutte contre ce fléau à travers des renforcements de capacité et une dotation en matériel conséquent, aidera au dévouement de ceux-ci dans leur travail ; procéder à une campagne de dépistage systématique dans les zones les plus affectées pourrait réduire la chaîne de contamination et permettre de circonscrire ces zones.

Au plan sécuritaire

La lutte contre le COVID-19 ne doit pas voiler l’insécurité grandissante qui mine plusieurs localités du pays. On assiste de nouveau à une multiplication des attaques terroristes ; ce qui plonge les habitants de certaines zones du Nord, de l’Est et du Sahel dans une détresse inqualifiable. Présentement, les habitants de Djibo sont mis sous pression par des individus armés non identifiés. Les actions humanitaires au niveau des populations déplacées doivent s’intensifier tout en défendant l’intégrité du territoire nationale. Les Forces de Défense et de Sécurité doivent être suffisamment équipées pour continuer à veiller à la protection des civils et de leurs biens.

Le calendrier électoral

Il est impératif de maintenir la date des élections prévue se tenir le 22 novembre 2020. C’est pourquoi WANEP Burkina salue le dialogue initié avec les acteurs politiques par le Chef de l’Etat. Le respect du calendrier électoral requiert l’implication de tous. Ainsi, la reprise de l’enrôlement biométrique et la révision du fichier électoral peuvent être envisagés tout en veillant au respect des normes sanitaires.

La fronde sociale

La Poursuite du dialogue avec les partenaires sociaux en vue de trouver des solutions de compromis concernant l’Impôt Unique sur les Traitements et Salaires (IUTS) est nécessaire. De ce fait, une discussion avec tous les acteurs s’impose pour une reprise effective des cours en tenant compte de l’évolution de la pandémie. Pour cela, l’avis technique du ministère de la santé est nécessaire.

La lutte contre le coronavirus est encore un défi énorme pour notre pays. WANEP-Burkina reste convaincu que, dans l’union et la solidarité, nous arriverons à bout de cette pandémie grâce à une prise de conscience individuelle et collective.

Ensemble, main dans la main, boutons le COVID-19 hors de notre pays, le Burkina Faso !

Fait à Ouagadougou le 28 Avril 2020

Président du conseil administration

 Pr. Bantenga Moussa Willy