Home Société Dialogue inter-religieux:l’ATRDI renforce les capacités des chefs coutumiers

Dialogue inter-religieux:l’ATR\DI renforce les capacités des chefs coutumiers

0
Issaka Sourwema(micro), président de l’ATR/DI, par ailleurs chef traditionnel de Dawelg, un village de la commune de Saponé

L’Association pour la Tolérance Religieuse et Dialogue Inter-religieux (ATR\DI) a initié le jeudi 20 août 2020 à Ouagadougou, une rencontre d’échanges avec les chefs coutumiers du Burkina. L’objectif est d’expliquer les contours de la prise en compte de la religion traditionnelle au sein de l’Observatoire National des Faits Religieux (ONAFAR).

Par Siébou Kansié

Le Conseil des ministres du 06 août 2020, a adopté un projet de modification du décret n°2015-985/PRES/TRANS/PM/MATD/MEF du 17 août 2015 portant création, composition, attributions et fonctionnement de l’Observatoire national des faits religieux (ONAFAR).

Ce décret qui est en cours de signature prend en compte la religion traditionnelle au sein de l’Observatoire National des Faits Religieux. Il véhicule selon Fatou Somé,vice-présidente de l’ATR/DI, « un message de justice et d’équité vis-à-vis du système de croyance de nos ascendants ou de certains de nos contemporains. Un tel acte mérite d’être salué et promu par les citoyens, individuellement et collectivement. »

D’où cette rencontre qui vise à expliquer aux premiers intéressés la décision du gouvernement en associant également les différentes couches socio-ethniques du Burkina, selon Issaka Sourwema, président de l’ATR/DI, par ailleurs chef traditionnel de Dawelg, un village de la commune de Saponé. De son avis, « l’ensemble des différentes régions du Burkina, du point de vue ethnique et culturel sont représentées à cette rencontre. »

A l’en croire, les actions futures de l’ATR/DI, seront axées sur des actions de plaidoyers résultantes de ce que « les chefs traditionnels vont nous communiquer comme attentes au cours de cette rencontre. »

Au cours de la rencontre,les notions de la religion traditionnelle, chefferie traditionnelle, chefferie coutumière, etc. seront expliquées aux participants/Li

Au cours de la rencontre, les initiateurs assurent expliquer l’importance de la décision du gouvernements aux participants, renforcer leurs capacités sur des expressions telles la religion traditionnelle, chefferie traditionnelle, chefferie coutumière à travers une présentation en rapport avec le judaïsme, le christianisme et l’islam. Les attentes des participants seront également recueillies en vue d’en faire des thèmes de plaidoyer et nouer des relations de partenariat pérennes avec les chefs coutumiers.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 + 16 =