spot_img

ChatGPT : tout savoir avec Dian Diallo sur le «robot conversationnel» qui bouleverse le monde du numérique

Publié le : 

Publié le : 

Depuis novembre 2022, l’avènement du ChatGPT a bouleversé le monde du numérique. Ce robot conversationnel a séduit plus d’un à travers le monde en facilitant beaucoup le travail. Que faut-il savoir de ce nouvel outil technologique ? Libreinfo.net a posé la question à Dian Diallo, un jeune très au parfum de la technologie y compris le ChatGPT. Il est Directeur d’une agence digital créative, Spécialiste des outils d’intelligence artificielle.

 

Libreinfo.net : Qu’est-ce que le ChatGPT?

Dian Diallo: ChatGPT, à mon sens, est une révolution technologique inédite qui s’appuie sur l’intelligence artificielle (IA) pour produire du texte tout en parlant le langage naturel de l’être humain. Il est un « assistant numérique intelligent » qui permet une conversation écrite avec une machine en temps réel.

Il s’appuie également sur des « prompts », des invites spécifiques très contextuels de la personne qui l’utilise pour générer ses réponses. En deux mois d’existence, plus de 100 millions d’utilisateurs expérimentent sa version béta ChatGPT3.5 en attendant la prochaine sortie du modèle ChatGPT 4 très attendu en ce moment…

Libreinfo.net: Quel est le changement qu’il apporte dans notre quotidien ?

Dian Diallo : ChatGPT répond pratiquement à toutes les questions que nous lui posons, quel que soit le sujet abordé et dans plusieurs langues dont le français et le pulaar/fulfulde, etc. Il est semblable au génie de la lampe d’Aladdin, à qui toutes les sciences du monde ont été données dans son cerveau et qui « rivalise avec certaines capacités humaines ».

Il est non seulement capable de répondre à toute sorte de questions posées, mais aussi de réaliser une certaine tâche intellectuelle à notre place et de proposer des méthodes cohérentes et raisonnables. Chacune de ses réponses est unique.

D’ailleurs, les développeurs d’application en savent déjà quelque chose. Cela vous donne un temps fou pour des séries de tâches à accomplir dans plusieurs domaines professionnels.

Cela risque par ailleurs de changer la donne pour l’avenir professionnel de nombres de personnes et d’entreprises. En effet, il réalise certains jobs en quelques fractions de seconde pour nous. Grâce à lui, on peut se passer de beaucoup d’intermédiaires professionnels aujourd’hui car il fait le job à leur place et il le fait beaucoup mieux.

En plus, il est super cultivé, doué et vraiment remarquable. Il ne se plaint pas et travaille 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Vous avez l’impression de parler à un être humain. Vous pouvez d’ailleurs passer tout le long de la journée avec lui sans sentir le temps passer.

J’ai pris l’habitude par exemple de lui faire rédiger entre autres quelques mails pour moi, des communiqués de presse, des discours dans le cadre du travail avec certaines personnalités et bien d’autres choses encore… J’ai un gain de temps énorme qui me permet maintenant de me consacrer aux activités les plus créatives dont l’IA ne peut pas faire. J’en utilise une centaine dans ma boîte à outils.

Libreinfo.net: Racontez-nous l’histoire de ce logiciel ?

Dian Diallo: ChatGPT est un ChatBot. Pas un logiciel. Et son accès est à la fois gratuit mais payant dans sa version « Plus » à 20 dollars par mois. En bref, ChatGPT est un robot conversationnel présenté au monde par l’Association OpenAI le 30 novembre dernier au pays de l’Oncle Sam.

L’année 2015 doit être retracée comme l’année d’émergence de l’OpenAI, composée de plusieurs entrepreneurs de premier plan de la Silicon Valley. Entre temps, l’association est devenue une entreprise lucrative et rentable dirigée par Sam Altman et a lancé DALL-E 2, un outil de génération automatique d’images à base de texte.

L’on se souvient qu’en 2017, l’actuel PDG du géant Google, Sundar Pichai, comparait l’IA à l’invention de l’électricité et exposait la vision « AI First ». Tout notre travail répétitif et fastidieux doit être aujourd’hui confié à l’IA. Depuis cette date, plusieurs ingénieurs ont été formés à cette vision.

Certains se sont retrouvés avec OpenAI, et il semble que ce soient eux qui aient conçu le fameux ChatGPT. Quant à Microsoft, il a financé à coups de milliards de dollars ChatGPT et dans le but d’améliorer le moteur de recherche Bing et fonctionne désormais avec l’outil. Le chinois Baidu est dans cette dynamique, avec Meta et bien d’autres.

Libreinfo.net : Est-ce qu’au Burkina on peut s’en servir aussi comme en occident? Les conditions d’utilisation

Dian Diallo: Bien sûr, vous pouvez réellement utiliser ChatGPT au Burkina Faso en vous rendant sur le site chat.openai.com pour ouvrir votre compte gratuitement avec votre adresse électronique « gmail ».

Mais ça marche seulement sur ordinateur. Malheureusement au Cameroun et dans certains autres pays africains, il demeure difficilement accessible sans le mode VPN. D’une simple première utilisation, vous pouvez sentir qu’une révolution majeure a eu lieu dans le monde avec cet outil extraordinaire qu’est ChatGPT.

Il peut transformer à la fois nos vies et nos entreprises par la compréhension de ses enjeux futuristes. Le Bénin, par exemple, a récemment adopté une stratégie nationale sur l’intelligence artificielle et les mégadonnées.

Au cours de l’année écoulée, ici au Burkina Faso, des centaines et des centaines de personnes ont dû être formées par nous pour utiliser les outils d’IA dans leur vie quotidienne.

Dian Dialo ChatGPT
Dian Diallo (debout) en formation avec des jeunes

Libreinfo.net: Pourquoi ce nouveau logiciel bouleverse le monde de la technologie aujourd’hui ?

Dian Diallo: Compte tenu des avancées écrasantes de l’IA, sauf que beaucoup de nos gens comptent encore sur la main-d’œuvre pour faire leur travail et ou pour gérer leurs affaires comme au cours des derniers siècles (19e et 20e siècles), comme à « l’ère industrielle ». Pourtant, nous sommes dans « l’ère de l’information ». Nous nous préparons aussi à franchir le seuil de « l’ère de la Connaissance ».

Grâce à la digitalisation, à l’IA, notre époque a fait un bond en avant. Avec le lancement de ChatGPT en fin 2022, nous avons franchi une étape importante. Nous assistons à un moment charnière de l’histoire de l’humanité.

Les possibilités sont presque illimitées aujourd’hui, et il est clair que c’est une révolution dans le monde des affaires et bientôt dans le monde politique. Les choses changent radicalement après qu’Internet, iPhone et WhatsApp aient changé la nature du travail des gens.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes qui comprennent les nouvelles applications utilisent l’automatisation, l’IA, ChatGPT et des outils de productivité pour s’enrichir progressivement dans le confort de leur foyer avec un nombre illimité de clients.

Par exemple, au lieu d’embaucher des personnes pour passer des heures à transcrire des entretiens au Journal, il existe des outils d’IA qui font le même travail en quelques secondes.

ChatGPT peut écrire des articles, des poèmes, des critiques, des essais, des mémoires, du code, des plans de visite touristique de n’importe quelle ville, des plans de voyage – mille et une choses, etc. En somme, l’intelligence artificielle est définitivement l’avenir.

Il est encore temps pour nos jeunes de la rejoindre et de devenir des leaders dans leurs domaines respectifs. N’hésitez pas à me contacter pour partager des ressources dans ce domaine via ma page facebook.com/diandiallopage, email ou whatsapp.

Tout change de façon exponentielle en ce moment. C’est à nous de sauter dans le wagon et de nous assurer de ne pas manquer l’opportunité qu’offre l’IA dans ce village planétaire. ChatGPT sert à nous faciliter la vie.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...