Home Diplomatie Diplomatie: Damiba à Bamako ce samedi

Diplomatie: Damiba à Bamako ce samedi

0
Damiba à Bamako ce samedi
Le président du Faso Damiba à gauche et le président Malien Goïta à droite

Le chef de l’État burkinabè Paul Henri Damiba se rendra sur les rives du fleuve Djoliba le samedi 3 septembre 2022, pour une visite d’amitié et de travail, annonce la présidence du Faso.

Par Nicolas Bazié

Ce sera son premier voyage officiel à l’extérieur du Burkina Faso depuis sa prise du pouvoir le 24 janvier 2022, suite à un coup d’État. Le Président Damiba effectue donc un voyage le 3 septembre, en République du Mali, indique un communiqué de la présidence du Faso.

« Cette visite du Chef de l’État sur les bords du fleuve Djoliba participe de la volonté des nouvelles autorités burkinabè de renforcer les excellentes relations séculaires de coopération qui existent entre le Burkina Faso et la République du Mali», précise la présidence.

Le Lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba et son homologue malien, le Colonel Assimi Goïta, vont passer en revue les sujets d’intérêt commun pour les deux pays y compris les problématiques du Sahel. Une occasion pour les deux chefs d’États d’examiner « les voies et moyens de renforcer la collaboration entre les deux pays et de mutualiser leurs efforts, en vue de relever les défis communs auxquels le Burkina Faso et la République du Mali font face».

Lors de sa visite au Burkina Faso le 22 août dernier, le ministre de la défense nigérienne, Alkassoum Indattou avait déjà annoncé les couleurs d’un rapprochement entre Niamey,Ouagadougou et Bamako, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Il avait même déclaré que les autorités burkinabè allaient se charger de faire le rapprochement avec le Mali, dans une coopération militaire sous-régionale.

« Nous avons pensé que le Mali qui est le grand absent de la coopération puisse revenir et assumer ses responsabilités et jouer son rôle. Au niveau du Burkina, les responsables vont faire le travail en direction du Mali pour faire comprendre aux responsables maliens le travail qu’ils ont à faire et qu’on puisse avancer », déclarait ainsi le ministre nigérien de la Défense.

Depuis le retrait du Mali du G5 Sahel, les autres pays membres (Niger, Mauritanie,Tchad et le Burkina Faso) sont restés moins dynamiques et ne cessent d’inviter le pouvoir de Bamako à revenir dans le quinté.

Il faut rappeler qu’en avril 2022, une délégation burkinabè s’est rendue à Bamako, la capitale du Mali. Il a été question de discuter de la coopération entre les deux pays, sur les dossiers sécuritaires et militaires.

Les membres de la délégation avaient pu travailler avec les militaires maliens, « autour des perspectives pour le renforcement de la coopération opérationnelle Malo-burkinabè dans la lutte contre les groupes armés terroristes », selon la présidence du Burkina Faso, dans un communiqué publié le 25 avril.

Lire aussi: Retrait du Mali du G5 Sahel: Mahamat Idriss Déby appelle à une reconsidération de la décision

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 × 6 =