spot_img
spot_img

Burkina : après Séraphin Dembélé, Hema Ouattara est nommé DG de la SN-SOSUCO

Publié le : 

Publié le : 

Djakaridja Hema Ouattara a été nommé, le 21 février 2024, en conseil des ministres, directeur général de la nouvelle société sucrière de la Comoé (SN-SOSUCO). 

Par Nicolas Bazié

Djakaridja Hema Ouattara ! C’est lui le nouveau directeur général de la SN-SOSUCO. Économiste planificateur et administrateur des services de santé, il a été nommé en conseil des ministres le 21 février, en remplacement de Séraphin Dembélé dont la nomination a été suspendue par la justice

Djakaridja Hema Ouattara est plus connu comme étant un syndicat car ayant été secrétaire général du Syndicat des travailleurs de l’administration hospitalière et des services de santé, (SYNTHASS) pendant plusieurs années.

En 2019, il a été le coordonnateur du projet de reconstruction et équipement du centre hospitalier universitaire Yalgado-Ouédraogo. 

Il sera ensuite nommé, en avril 2023, Directeur de l’administration et des finances du Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B) à Ouagadougou.

M. Ouattara prend la tête d’une société à problème à cause du bras de fer entre l’État burkinabè et l’actionnaire majoritaire Mahamadou Sylla. 

Tout  a commencé le 25 octobre 2023. C’est en conseil des ministres. Le gouvernement a décidé de reprendre ses parts à la SN-SOSUCO qui appartenait à l’État, jusqu’en 1998 où, à la suite de la vague des privatisations, lesdites parts de l’État ont été cédées à un consortium stratégique appelé « Sucre participation ».

Cependant, le Conseil des ministres a constaté que les différents engagements qui avaient conditionné la cession des parts de l’État au partenaire stratégique n’ont pas été respectés. C’est ainsi que les autorités ont  estimé qu’il est nécessaire que la société devienne étatique. 

Ainsi, le 7 février 2024, Séraphin Dembélé est nommé Directeur général de la SN-SOSUCO. Les mésententes commencent. Le directeur général en exercice de «Sucre participation», actionnaire majoritaire de la SN-SOSUCO Mahamadou Sylla dit niet à cette nomination. 

Pour couper court, M. Sylla a saisi la justice pour qu’elle tranche car, il a trouvé que la reprise de la société par l’Etat burkinabè n’a pas été faite dans les règles de l’art. Le 13 février, la décision du Conseil d’État tombe: la nomination de Séraphin Dembélé est suspendue. 

Dans une note qu’il a adressée au ministère du Commerce, M. Syla a fait observer au ministre Serge Poda ceci : « Vous conviendrez qu’en l’absence de toute mesure concrète relative au rachat de la participation détenue par SUCRE PARTICIPATION dans la société, la nomination d’un nouveau directeur général par les autorités burkinabè apparaît pour le moins prématurée et que le conseil d’administration de la SN SOSUCO ne peut, en l’état tout du moins, adopter une résolution allant dans ce sens. En d’autres termes, nous considérons que cette décision de nomination est dépourvue de toute base légale et qu’elle est par conséquent inopposable à la société ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...