Accueil Société Dr Arthur Kenneth Elliot : des nouvelles de l’otage Australien enlevé à...

Dr Arthur Kenneth Elliot : des nouvelles de l’otage Australien enlevé à Djibo en janvier 2015

Depuis le lundi 15 janvier 2016, l’on avait plus eu de ses nouvelles, il s’agit du Dr Arthur Kenneth Elliot enlevé par des groupes terroristes dans la ville de Djibo. Cet Australien octogénaire s’était installé dans cette ville depuis 1972.En marge de la 8è édition du FILEP à Ouagadougou, Serge Daniel, correspondant de Rfi à Bamako et écrivain a accordé un entretien à Libreinfo.net, pour lui qui s’intéresse à l’évolution des mouvements terroristes dans le Sahel, l’Australien Dr Elliott doit être en vie. Il déclare : Dr Eliott, je pense qu’il doit probablement vivre, je connais un peu cette histoire. Il a par ailleurs ajouté ceci : je sais qu’il y’a des gens qui sont en train de négocier par un canal privé, je ne dirai pas plus parce que ça ne va pas faciliter les choses. Voilà des années que le Docteur qui soignait les populations de Djibo et environnant est entre les mains de ses ravisseurs mais pour Serge Daniel l’otage est en vie : il y’a des messages de preuves de vie qui sont parvenus, il y’a un moment par le canal de négociation.

En matière de libération d’otage, les ravisseurs sont libres de recommander un groupe indépendant de négociateurs, pour le cadre du Sahel, le groupe de négociateurs peut être du Mali, du Burkina ou du Niger, selon une source sécuritaire qui connait bien les règles pour les négociations dans le cadre de la libération des otages.

Pendant les négociations, le groupe de négociateurs peut exiger des ravisseurs des preuves de vie de l’otage en vidéo, bande sonore ou d’autres éléments fondamentaux pour la poursuite des discussions ajoute un agent de sécurité ayant connaissance aussi des procédures.

Selon Serge Daniel, correspondant Rfi à Bamako, plusieurs pays du nord ont déjà payé des rançons pour la libération de leur compatriote sauf les Britanniques. Plus de cent cinquante millions d’euros ont été dépensés (150 millions) par les pays du nord pour les libérations de leurs otages, selon toujours Serge Daniel.

Le 1er juillet 2017, la branche d’Al-Qaïda au Mali a diffusé une vidéo de plusieurs otages parmi lesquels Arthur Kenneth Elliott et le Roumain Iulian Ghergut, tous deux enlevés au Burkina Faso.

Le médecin d’origine Australienne, apporte beaucoup d’appui à la population.

Marie Sama

www.libreinfo.net

 

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 × 11 =