Accueil Société Ecole nationale de santé publique:la Direction Générale renforce les capacités de son...

Ecole nationale de santé publique:la Direction Générale renforce les capacités de son Conseil d’Administration

Le Directeur Général de l'ENSP,Dr Emile Paré à droit et Pr Blandine Thieba Présidente du Conseil d'administration
Le Directeur Général de l'ENSP,Dr Emile Paré à droit et Pr Blandine Thieba Présidente du Conseil d'administration

La Direction Générale de l’école nationale de santé publique (ENSP) a initié un atelier de 72 H au profit des membres de son Conseil d’Administration. Cet atelier qui a débuté jeudi 23 juillet à Ziniaré dans la province de l’Oubritenga,à une quarantaine de km de Ouagadougou, vise à assurer davantage une bonne gestion de l’école et mieux,faire face aux défis majeurs des reformes à court terme

Par Alassane Ouedraogo,Correspondant Ziniaré

Les travaux de l’atelier de renforcement des capacités initié par l’ENSP au profit des membres de son conseil d’administration ont débuté jeudi à Ziniaré. C’était en présence de la présidente du conseil d’administration,Pr Blandine Thieba. Pendant 72 heures, cadres supérieurs de l’Administration, de l’Action sociale, des Finances, et Professeurs d’université vont échanger sur la gestion d’un Établissement public de l’Etat (EPE) comme l’ENSP.

Selon la présidente du Conseil d’Administration,Pr Thiéba le but de cette formation est de:” renforcer les capacités des administrateurs pour atteindre les objectifs qui ont été assignés à cette institution de formation. Nous sommes entrain de travailler à l’universitarisation de l’ENSP, il conviendrait qu’au niveau de la gestion,on soit rigoureux pour que dans deux ans au maximum cet institut soit relié à l’Université.”

Dans le cadre de ce projet,depuis deux ans,les infirmiers et les sages- femmes sont recrutés à partir du niveau BAC car le premier diplôme universitaire est le Bac.Ce sont ces élèves recrutés qui vont être directement rattachés à l’Université ce qui nécessite une amélioration du niveau des enseignants qui doivent s’occuper de ces élèves. Cette reformes fait partie d’une exigence de l’organisation ouest africaine qui demande que le recrutement soit fait à partir du niveau BAC.Cela facilite la promotion dans la carrière également,a expliqué le Pr Blandine Thieba,présidente du Conseil d’administration.

Une vue des participants à la formation

La formation des cadres de l’Ecole nationale de santé publique,sera axée sur trois modules. Selon Honoré Zongo,Expert recruté pour cette formation,il s’agit de renforcer les capacités des participants sur la présentation du cadre général des EPE, les responsabilités et les états financiers.

Pour le Directeur Général de l’ENSP, Dr Emile Paré:”c’est une satisfaction que de voir des cadres qui acceptent renforcer leur capacité loin de Ouagadougou durant trois jours.Tous nos actes importants au niveau de l’administration de l’ENSP sont soumis au Conseil d’administration.C’est eux qui adoptent le budget de l’ENSP, le plan d’action annuelle,d’autres documents comme le plan stratégique ou le plan de communication,un certains nombre de document que nous ne pouvions pas mettre en oeuvre sans l’approbation du conseil d’administration. Cet atelier permet aussi d’huiler la communication entre les administrateurs et la Direction Générale,ajoute le Emile Paré,le Directeur Général de l’ENSP.

L’Ecole nationale de santé publique a été créé en 1977, et rendue établissement publique de l’état (EPE) le 09 septembre 2015.Elle est présente dans au moins dix régions du Burkina. L’école comptent chaque année des milliers d’élèves nationaux et non nationaux. C’est la première école publique de santé au Burkina.

www.libreinfo.net