Home A la une Election 2020 : le CSC renforce les capacités des journalistes et animateurs...

Election 2020 : le CSC renforce les capacités des journalistes et animateurs des émissions d’expression directe pour des élections apaisées

0
Les officiels à la cérémonie de lancement de la formation des journalistes et animateurs d’émissions d’expression directe organisé par le CSC/Libreinfo.net

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) renforce les capacités des journalistes et animateurs d’émissions d’expression directe à travers un atelier de formation portant sur la gestion des émissions interactives dans un contexte de tension intercommunautaire. C’est du 24 au 25 août 2020 à Ouagadougou.

Par André-Martin Bado (stagiaire)

Après Bobo-Dioulasso, Kaya et Tenkodogo, c’est le tour de Ouagadougou d’accueillir ce lundi 24 août 2020, la formation des journalistes et animateurs d’émissions d’expression directe organisé par le CSC. Cet atelier de formation s’étale sur deux jours. Sous le thème : « L’animation des émissions d’expression directe dans contexte de crise socio-sécuritaire », elle a pour but de renforcer la capacité des journalistes et animateurs d’émissions d’expression directe dans un contexte de tension intercommunautaire.

Pour le CSC cette formation va permettre aux hommes de médias de s’imprégner des notions telles que la préparation des émissions et la maîtrise des thèmes et des intervenants, l’observation de la neutralité dans le traitement de l’information. Il faut éviter selon le CSC, les thèmes qui pourraient créer les tensions ou envenimer des situations et faire la promotion des discours de paix, de la cohésion, de la réconciliation. Cette activité se déroule à l’aune des prochaines consultations électorales prévues le 22 novembre prochaine.

 Selon Abdoul Aziz Bamogo, vice-président du CSC « c’est dans le cadre de cette mission spécifique, et combien importante pour le bon déroulement des élections, que le CSC s’est doté d’une stratégie globale dénommée SGE-2020. »  Il annonce d’autres activités dont le reforment des capacités des animateurs d’expression directe afin de trouver les voies et les moyens d’asseoir une communication sociale apaisée, gage d’élections crédibles et transparentes qui préserveraient la paix et la cohésion sociale.

Photo de famille des participants et officiels à l’ouverture de la formation/Libreinfo.net

A l’occasion le gouverneur de la région du Centre, Sibiri de Issa Ouédraogo, n’a pas manqué de saluer l’initiative du Conseil supérieur de la communication. Pour lui, cette formation « va nous outiller et nous engager tous à être des artisans de la paix et de la cohésion sociale avant, pendant et après les élections. », ce qui permettre à tous, d’être des artisans de la paix et de la cohésion sociale.

Le Gouverneur exhorte les participants à être attentifs et assidus pour donner le meilleur d’eux-mêmes afin qu’à leur retour ils fassent siens le respect des recommandations du CSC dans toutes leurs actions de communication.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =