spot_img

Sénégal : le président Macky Sall s’insurge contre la communauté internationale

Publié le : 

Publié le : 

Dans une interview diffusée en direct à la télévision nationale Sénégalaise, ce jeudi 22 février 2024, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall était vent debout contre la communauté Internationale sur le report de l’élection présidentielle. Le président Macky Sall qualifie cette attitude de la communauté internationale « nauséabonde » et exprime sa « peine ».

Par Issoufou Ouedraogo 

Le chef de l’État sénégalais, Macky Sall a désavoué le comportement de la communauté internationale, lors de sa sortie le 22 février 2024, sur le report de l’élection présidentielle au Sénégal.

Sans filtre, Macky Sall annonce qu’il a mal vécu les différentes réactions de la communauté internationale. « J’ai été peiné par les réactions de la communauté internationale, je n’ai violé aucune loi pour aujourd’hui me retrouver dans cette campagne nauséabonde ».

Selon lui, le seul juge des lois constitutionnelles a joué sa partition et le président de la République, chef de l’exécutif a pris acte et a décidé de mettre en œuvre les décisions du Conseil Constitutionnel. Et « c’est ça l’État de droit » dit-il.

Il s’insurge contre toutes ces levées de boucliers et toute cette campagne de presse qui pour lui sont à l’antipode de la pratique de démocratique. Rappelle-t-il depuis que je suis à la tête du pays.

« Moi, je suis venu en gagnant des élections, je viens de l’opposition, c’est moi qui ai proposé la réforme pour fixer définitivement la limitation des mandats et la durée de mandat du Président de la République. Quand j’ai été élu, le mandat était de 7 ans » explique-t-il.

Mieux, il a informé l’opinion internationale qu’« il a proposé un référendum pour le ramener définitivement à 5 ans renouvelable une fois ». 

Et « j’ai refusé d’être tenté par un troisième mandat. J’ai été très clair. Je l’ai dit le 3 juillet, je l’ai répété le 3 février 2024. Pourquoi, on veut faire dire avec des moyens importants, la presse internationale que le président de la République veut s’agripper au pouvoir. Mais si c’était ma volonté, j’aurais été candidat » déclare-t-il de manière critique.

A cette sortie, le Président Macky Sall était en colère. « Je ne mérite pas cette campagne internationale, je la dénonce de façon vigoureuse parce que moi je suis un homme libre, je suis un Sénégalais, je suis un africain et je suis un démocrate. Je n’ai violé aucune règle pour aujourd’hui me retrouver dans cette campagne nauséabonde qui est entretenue pour créer la tension et la déstabilisation de mon pays » martèle-t-il.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...
spot_img

Autres articles

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...